Bourse : LinkedIn cherche des moyens pour accélérer sa croissance

BourseEntrepriseManagementRessources humaines
linkedin-bourse-emission-nouvelles-actions

Le réseau social américain pour les entreprises veut lever un milliard de dollars par émission de nouvelles actions. Il veut grossir par croissance externe.

LinkedIn lance une émission de nouvelles actions qui devrait lui permettre de lever un milliard de dollars.

Visiblement, le réseau social professionnel compte accélérer sa croissance et procéder à des opérations de croissance externe.

Au regard du nombre d’actions mises sur le marché (247 millions) et du cours du titre LinkedIn (240,04 dollars au 30 août 2013), cette opération de financement pourrait rapporter un milliard de dollars à la société Internet, selon le communiqué.

Des documents financiers ont été déposés dans ce sens le 3 septembre auprès de l’U.S. Securities and Exchange Commission (SEC, régulateur des marchés boursiers aux Etats-Unis).

Selon Les Echos, on pourrait même atteindre un montant de 1,15 milliard de dollars si les banques d’affaires participant à l’opération décident d’exercer leurs options.

Rappelons que LinkedIn est entré en Bourse en mai 2011 en levant 217 millions de dollars (prix d’introduction du titre : 45 dollars).

En novembre 2011, elle avait déjà recouru à une émission de nouvelles actions (700 millions levés à l’époque) pour du “working capital“, du développement de produits, des acquisitions stratégiques et des investissements.

Depuis l’IPO, le nombre de membres LinkedIn a doublé (230 millions) loin devant des concurrents comme notre champion national Viadeo qui a également enclenché de son côté une stratégie d’internationalisation (mais sans franchir le cap de la Bourse) et qui affiche 55 millions de membres .

Le modèle économique de LinkedIn est fondé essentiellement sur trois sources de revenus.

Sur le deuxième trimestre 2013, le groupe Internet a réalisé un chiffre d’affaires de 363,7 millions de dollars : 56% proviennent des solutions dites “gestion de talents”, 24% des outils marketing et 20% des souscriptions premium.

—————-

Quiz : Géants du web : qui rachète quoi ?

—————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur