Bourse : Pure Storage patine au démarrage

BourseData-stockageEntreprise
pure-storage-debut-bourse
3 12

Désormais coté sur le NYSE, le spécialiste des baies de stockage Pure Storage a levé 425 millions de dollars. Mais les premiers pas en Bourse déçoivent.

Le début de la cotation en Bourse de Pure Storage se révèle difficile. Le spécialiste américain des baies de stockage flash a choisi le NYSE pour son IPO.

Mercredi 7 octobre,  en faisant ses premiers pas en Bourse, Pure Storage perdait en début de séance 5% à 16,15 dollars après avoir démarré à 16,74 dollars. Alors que son prix d’introduction était fixé à 17 dollars.

Cette opération de financement par la Bourse a permis au prestataire de stockage flash de lever 425 millions de dollars (25 millions d’actions écoulées).

La valorisation de la société, basée à Mountain View et dirigée par Scott Dietzen, tourne à plus de 3 milliards de dollars.

Mais la frilosité des investisseurs est susceptible de refroidir les ardeurs d’autres acteurs au profil de licorne (valorisation supérieure au milliard de dollars) tentés de franchir le seuil de la Bourse d’ici la fin de l’année

Pure Storage revendique plus d’un millier d’entreprises clientes (grands comptes et grosses PME) pour son offre phare FlashArray. Elle dispose d’un point d’ancrage commercial à Paris.

Son effectif dépasse le millier de collaborateurs. La société californienne n’a jamais atteint la rentabilité depuis sa création en 2009.

Sur l’exercice fiscal 2014-2015 (clôture le 31 janvier), Pure Storage affiche un chiffre d’affaires de 174,5 millions de dollars (x4 sur un an) mais le niveau de perte nette se creuse de manière inquiétante selon un document de référence déposé à la SEC en août : 183, 2 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur