La Bourse sanctionne les résultats d’AMD

PCPoste de travailRégulations
resultats-amd-t2-2014

La relance constatée sur le marché du PC ne profite pas à la firme, qui creuse un peu plus sa dette à l’issue d’un nouveau trimestre dans le rouge.

Cotée sur le New York Stock Exchange, l’action AMD s’est effondrée ce jeudi dans les échanges d’après-Bourse. Alors qu’il affichait un recul modéré de 1,93% en fermeture de séance (à 4,57 dollars), le titre a plongé à 3,78 dollars (-18,88%).

Les marchés ont froidement réagi à l’annonce de résultats marqués par de nouvelles pertes : 36 millions de dollars au 2e trimestre 2014, soit 5 cents par action. C’est deux fois moins que sur la même période en 2013 (74 millions)… mais aussi près de deux fois plus qu’au 1er trimestre 2014 (20 millions). En outre, si le chiffre d’affaires connaît une nette progression (+24%, à 1,44 milliard de dollars), la marge brute cède du terrain : en un an, elle passe de 40% à 35%.

AMD dispose de 948 millions de dollars de liquidités, ce que se situe dans la fourchette haute de ses objectifs. Cependant, sa dette se creuse, atteignant 2,21 milliards de dollars. Les résultats sont d’autant plus inquiétants que l’activité processeur connaît un recul annuel de 20%, alors même que les analystes confirment une légère relance sur le marché du PC.

Une embellie dont AMD n’arrive visiblement pas à tirer parti, quand bien même la société a su imposer ses SoC x86. Comme le note Silicon.fr, le salut se trouve peut-être sur le segment des serveurs, avec des puces ARM 64 bits. Le renouveau pourrait alors passer par l’abandon (partiel) du x86.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de l’électronique embarquée dans les automobiles ?

Crédit photo : AMD


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur