Bourse : les télécoms plombés par le non-deal entre Bouygues Telecom et Numericable – SFR

EntrepriseFusions-acquisitions
bourse-telecoms-operateurs-plombes
4 0

Bouygues Telecom n’intègrera pas le groupe Numericable – SFR. La Bourse sanctionne tous les opérateurs à des degrés divers.

Les opérateurs télécoms prennent un coup de massue en Bourse après la décision annoncée hier soir de Bouygues de rejeter l’offre de reprise de sa filiale télécoms avancée par Numericable-SFR.

Même pour un chèque de 10 milliards d’euros, le groupe de Martin Bouygues a refusé le deal proposé par Patrick Drahi. « Trop risqué », considère-t-il.

« Une entreprise, ce n’est pas une marchandise comme une autre. Tout n’est pas à vendre », a déclaré le patron de Bouygues au micro de RTL ce matin.

Parallèlement, les opérateurs ont dévissé ce matin en Bourse.

Le titre Bouygues perdait 7,19% à la mi-journée. Tandis que Numericable-SFR chutait de 8,39%.

Iliad-Free est emporté par l’ambiance morne qui montre une certaine déception des marchés vis-à-vis du refus de Bouygues Telecom : le groupe de Xavier Niel, qui voyait une opportunité de reprendre des actifs de Bouygues Telecom si le deal de Patrick Drahi aboutissait, perd 6,31%.

Orange lâche aussi un peu de lest : -2,44% selon les indicateurs recueillis sur le portail Boursorama mercredi vers 13h30.

La Bourse se montre fébrile donc à l’idée d’une possible consolidation sur le marché des télécoms. Mais, pour l’instant, elle devra se contenter d’un statu quo. En attendant le prochain épisode de la saga télécoms…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur