Bourse : Witbe a relevé un défi audacieux avec son IPO

BourseCloudEntreprise
witbe-IPO-reussie
2 1

Witbe, fournisseur français de solutions pour mesurer la qualité de la diffusion vidéo online, lève plus de 15 millions sur le marché Alternext Paris d’Euronext.

Witbe peut souffler voire sourire car le pari était audacieux en cette période de disette d’IPO dans le numérique.

Son introduction en Bourse sur le marché Alternext Paris d’Euronext est considérée comme « un succès » avec 15,4 millions d’euros levés (après exercice de la clause d’extension et de l’option de surallocation), dont 8 millions d’euros sous la forme d’augmentation de capital.

Un carton plein, pourrait-on dire : le taux de sursouscription se situe à hauteur de 171%.

« Les fonds levés nous permettront d’accélérer le déploiement commercial de notre offre, de conforter notre leadership technologique et d’accroître notre notoriété et notre visibilité », commente Marie-Véronique Lacaze, P-DG de Witbe (et co-fondatrice de la société avec Jean-Michel Planche, un pionnier de l’Internet et expert des réseaux télécoms).

Le prix d’introduction à 9,68 euros par action, correspondant au milieu de la fourchette indicative du prix de l’offre.

C’est un volume de 826 447 actions nouvelles à travers ce processus d’IPO. La capitalisation boursisère ressort à 37,1 millions d’euros.

Les négociations des titres Witbe sur le marché Alternext à Paris débuteront le 18 avril 2016.

La stratégie de développement repose sur trois leviers : renforcement de l’expertise technologique dans la qualité du monitoring de l’expérience de diffusion vidéo multi-canal (approfondir la QoE via la big data, l’intelligence artificielle et l’IoT…), poursuite du déploiement à l’international (canaux de vente indirecte), et relais marketing pour développer la notoriété et la visibilité du groupe. L’équipe de direction avait présenté sa feuille de route le 1er avril à Paris.

Witbe dispose d’une équipe de 91 collaborateurs (dont 30% en R&D) éparpillés entre Paris (siège social) et New York.

Après six mois de préparation IPO, le fournisseur de solutions technologiques, qui disposent de 300 clients parmi les opérateurs télécoms, les fournisseurs de services OTT (On The Top) au profil de Netflix et les entreprises corporate (comme BNP Paribas), va pouvoir maintenant se concentrer à nouveau sur son cœur de métier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur