Bouygues pourrait monter jusqu’à 15% dans le capital d’Orange

4GEntrepriseFusions-acquisitionsMobilitéOpérateursRéseaux
bouygues-telecom-resultats-financiers-2015
4 1

En publiant les résultats financiers 2015 de son groupe, Martin Bouygues a évoqué les manœuvres enclenchées pour amarrer Bouygues Telecom à Orange.

Le groupe Bouygues vient de publier ses résultats financiers 2015 intégrant ceux de sa filiale télécoms censée se marier avec Orange.

Un contexte vraiment particulier avec en vue une consolidation du marché des télécoms en France.

Dans ses déclarations, Martin Bouygues reste prudent, tout comme son homologue Stéphane Richard du côté d’Orange.

Les deux groupes affichent leur volonté de trouver un accord mais l’étude d’un tel rapprochement pose d’innombrables questions au point de susciter parfois une certaine perplexité : management, répartition du capital, investissement consenti, position de l’Etat, régulation, marché, concurrence, distribution…

Silicon.fr a synthétisé les questions-clés autour de cette opération qui va bouleverser la donne.

Dans les négociations engagées, le groupe Bouygues scrute à quel le niveau il pourrait monter dans le capital du groupe d’Orange.

Martin Bouygues évoque une fourchette de 10 à 15%, sachant qu’il vise le haut de la tranche « par augmentation de capital ou de rachats de parts en Bourse », selon Les Echos.

Sur plusieurs années tumultueuses en partie liées à l’arrivée du trublion Free Mobile, Bouygues Telecom semble redresser la tête sur le front du recrutement de clients. L’opérateur a acquis 769 000 nouveaux clients mobiles (dont 249 000 sur le seul 4ème trimestre 2015). Il est en mesure d’aligner 11,9 millions de clients mobiles (+7% en un an), dont 5,1 millions de consommateurs 4G.

« De nombreux clients [sans en préciser le nombre, NDLR] atteignent la limite de leur forfait chaque mois et les ventes de recharges d’internet mobile ont triplé en un an, permettant ainsi à Bouygues Telecom de commencer à monétiser ces usages », comment l’opérateur.

Récemment, les conditions d’utilisation de la 4G ont été modifiées. Une nouvelle option s’active par défaut en cas de dépassement du fair use : la facturation au mégaoctet consommé supplémentaire.

Pour les offres fixes (Bbox), l’orientation est bonne. Bouygues Telecom recense 360 000 abonnés acquis sur l’année (dont 92 000 au dernier trimestre 2015) pour atteindre une base globale de 2,8 millions de foyers

Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom est en hausse de 2% à 4,5 milliards d’euros mais la rentabilité opérationnelle semble difficile à atteindre : – 134 millions d’euros en 2015 « après prise en compte de 123 millions d’euros de charges non courantes essentiellement liées à la mise en œuvre du partage de réseau avec Numericable-SFR » (contre – 62 millions il y a un an).

Le groupe télécoms affiche encore une perte nette de 65 millions d’euros (contre 45 millions d’euros l’an passé).

Le niveau de dettes se creuse un peu en passant de 765 millions d’euros en 2014 à 890 millions d’euros en 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur