Bouygues Telecom fonce sur la 4G après “des performances commerciales modestes”

4GMobilitéRégulations
bouygues-telecom-resultats-financiers-cap-4G

Les résultats du premier semestre de Bouygues Telecom montrent des signes de faiblesse. L’opérateur veut prendre la concurrence de vitesse dans la 4G.

Bouygues Telecom est confronté à un marché difficile dans le secteur de la téléphonie mobile.

Et Martin Bouygues, P-DG de Bouygues qui a toujours eu la dent dure contre Free Mobile depuis son arrivée sur le marché , l’admet.

“La hausse des ventes sans terminal entraîne une baisse du chiffre d’affaires réseaux et terminaux. Mais elle peut avoir un impact limité sur l’EBITDA si elle s’accompagne d’une baisse des coûts commerciaux”, selon les propos retenus par Reuters.

Lors de la présentation des résultats semestriels (PDF) du groupe (BTP, médias, télécoms), Bouygues Telecom affiche un chiffre d’affaires de 2,28 milliards d’euros (- 15% par rapport au premier premier semestre 2012).

Une baisse plus forte que prévu en raison de “performances commerciales modestes” et “une part croissante de ventes sans terminal” (en lien avec l’attractivité du segment “only SIM” via l’offre B&You).

Néanmoins, le groupe trouve du réconfort au niveau de l’EBITDA (résultat brut moins les frais généraux au global) : 469 millions d’euros au premier semestre 2013 (contre 559 millions d’euros à le même période lors de l’exercice précédent).

Mais le résultat net en prend un coup : 49 millions d’euros, en baisse de 41%.

Vu le contexte, le groupe préfère abaisser sa prévision annuelle de ventes pour son activité télécoms. Tout en s’engageant sur une “stabilisation” de l’EBITDA (autour de 900 millions d’euros) cette année.

Un plan d’économie, incluant un plan de départs volontaires, devrait permettre de dépasser l’objectif de 400 millions d’euros.

Sur le front commercial, Bouygues Telecom a recruté 523 000 nouveaux clients pour son offre low cost B&You entre janvier et juin 2013 (1,6 million de clients sous cette bannière au total).

La filiale télécoms du groupe Bouygues recense 11,2 millions de clients mobiles à la fin du premier semestre 2013. Dont 9,8 millions ayant adopté une formule forfaitaire (gain de 374 000 clients sur le semestre).

Pour le haut débit fixe, la progression est lente : 55 000 nouveaux clients en six mois.

Bouygues Telecom affiche 1,9 million de clients ADSL et très haut débit (notamment câble/fibre avec l’aide de Numericable).

La 4G servira-t-il de relais de croissance ? En octobre, l’opérateur va lancer des offres commerciales 4G au niveau national.

Une opportunité à laquelle Bouygues Telecom s’est préparé en visant le “refarming 1800 MHz” (ré-attribution d’exploitation de fréquences 2G en 4G validée par l’ARCEP).

Un avantage concurrentiel à transformer rapidement en business…

——–Quiz——–

Connaissez-vous bien les opérateurs mobiles ?

———————

Crédit photo : Syda Productions pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur