Bouygues Telecom devrait supprimer plusieurs centaines d’emplois

OpérateursRégulationsRéseaux

A l’image de SFR, Bouygues Telecom continue de subir l’arrivée de Free Mobile en janvier dernier. Résultat : l’opérateur mobile devrait annoncer dans la journée un plan de départs volontaires qui pourrait toucher plusieurs centaines de salariés.

A l’instar de SFR, Bouygues Telecom devrait, cet après 3 juillet, lors d’un comité central d’entreprise, un plan  de départ de volontaires concernant « plusieurs centaines de salariés », rapportent Les Echos.

Les licenciements secs ne devraient donc pas être d’actualité, Bouygues Telecom misant davantage sur un non renouvellement des CDD, des départs d’intérimaires et la fin de quelques contrats de sous-traitance.

Le troisième opérateur mobile comptait, fin 2011, 9 870 salariés.

Tout comme son concurrent SFR, ces suppressions de postes pourraient être la conséquence de l’arrivée du quatrième opérateur mobile Free Mobile sur le marché en janvier dernier, qui aurait notamment contribué à faire reculer le nombre d’abonnés et le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom.

Ainsi, affichant 11,3 millions de clients fin 2011, Bouygues Telecom a perdu 380 000 abonnés à la fin mars, malgré le lancement de sa marque à bas coût marque B&You, qui comptait 253 000 clients à la fin du premier trimestre.

En outre, au premier trimestre, le chiffre d’affaires de l’opérateur mobile a reculé de 3%, à 1,366 milliard d’euros.

 

 

Crédit image : Copyright iQoncept – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur