Bouygues Telecom esquive en justice le retrait d’une antenne-relais

Mobilité

Le TGI de Lyon a rejeté la demande d’un collectif de parents d’élèves qui exige le démantèlement d’une antenne de Bouygues Telecom près d’une école.

Le tribunal de grande instance de Lyon a rejeté la demande de démontage d’une antenne-relais de Bouygues Telecom située près d’une école dans le cinquième arrondissement de la deuxième plus grande ville de France.

Un collectif d’une vingtaine de parents d’élèves baptise “Rassemblement pour des écoles sans pollution électromagnétique” (Respem) avait porté plainte contre l’opérateur mobile pour “trouble du voisinage”. Il demandait le retrait ou le déplacement de l’antenne en évoquant le “principe de précaution”.

Mais le TGI de Lyon n’a pas suivi les arguments du collectif , estimant que “les ondes émises par l’antenne-relais ne sont pas dangereuses”. Le tribunal a également estimé que “les conditions d’application du principe de précaution n’étaient pas remplies”.

L’antenne est installé depuis dix ans sur le site et  “depuis, il n’y a pas eu de dommages irréversibles sur la santé.”

L’avocat des parents d’élèves a annoncé son intention d’interjeter appel, évoquant un “far-west juridique”.

Pour le cas d’une autre antenne-relais située cette fois-ci à Tassin-la-Demi-Lune (toujours dans le Rhône), Bouygues Telecom a été condamné en appel à démonter une antenne-relais au nom du “principe de précaution”. Mais l’opérateur s’est pourvu en cassation.

Les présumés risques de santé liés à l’exposition aux ondes-électromagnétiques étaient au coeur des discussions de  la série de tables rondes “Grenelle des ondes” (Radiofréquences, santé et environnement) organisée par le gouvernement au printemps dernier.

Jeudi 10 septembre, une première réunion du Comité opérationnel (COMOP) chargé des expérimentations relatives à l’exposition aux ondes électromagnétiques s’est déroulée.

L’objectif est de mettre en place des expérimentations dans certaines villes volontaires pour abaisser le seuil d’exposition.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur