Bouygues Telecom lâche la marque Universal Music Mobile

Marketing

Le forfait bloqué Universal Music Mobile devient une offre estampillée Bouygues Telecom. C’est la fin de l’accord entre l’opérateur mobile et la major de Vivendi, dont la marque était exploitée sous forme de licence.

Bouygues Telecom prépare la fin de la marque Universal Music Mobile.

Sous cette marque, le troisième opérateur mobile commercialisait depuis août 2004 une gamme de forfaits bloqués destinés aux jeunes consommateurs.

A travers une vidéo teasing à vocation marketing disponible sur YouTube (voir ci-dessous), il annonce que “le forfait bloqué Universal Music Mobile devient le Forfait Bloqué Bouygues Telecom”.

Tout en précisant : “Même offre,mêmes avantages et même service client”.

Un changement de stratégie va permettre de rationaliser le catalogue d’offres de Bouygues Telecom et de se concentrer sur ses deux marques phares : Bouygues Telecom (décliné sous “Ideo” pour le multi play, “Eden” pour les forfaits ou “La Carte” pour le prépayé ) et “B&You” (offre low cost qui sert de tampon face à Free Mobile).

Il marque également la fin d’un partenariat avec Universal Music (major du groupe Vivendi) qui avait accepté l’exploitation de sa marque dans la mobilité sous la forme d’une licence attribuée à l’opérateur.

Dans ses dernières offres sous la bannière Universal Music Mobile, Bouygues Telecom proposait des “séries limitées” comme un forfait bloqué 1h00 d’appels à partir de 11,90 euros par mois (ou à partir de 14,0 euros par mois avec un nouveau mobile) ou une déclinaison avec appels illimités le week-end (à partir de 14,90 euros par mois ou 19,90 euros par mois).

A travers le service “Full Music” (dont la commercialisation a été stoppée le 19 mars 2012), l’opérateur proposait des tubes d’Universal Music à télécharger gratuitement en MP3. “Et aussi des rencontres avec des artistes, des showcases privés, des places de concert…”

Universal Music Mobile avait également développé une présence sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter).

Au cours du premier trimestre 2012, Bouygues Telecom avait annoncé une perte totale de 380 000 clients (toutes offres confondues, forfaits ou pré-payées) en raison de l’impact de l’arrivée de Free Mobile.

Il est loin le temps où Universal Music Mobile fanfaronnait en alignant 1,5 million de clients (juin 2008).

(Bonus vidéo Bouygues Telecom via YouTube) :

Crédit photo : © Rido – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur