Bouygues Telecom lance son offre de téléphonie i-mode

Cloud
Information - news

Le troisième opérateur mobile français, Bouygues Telecom, vient de détailler son service Internet mobile. Si 80 services seront disponibles via l’i-mode, seuls deux terminaux seront en vente le 15 novembre.

Bouygues Telecom vient de confirmer le lancement pour le 15 novembre de son service de téléphonie i-mode, avec lequel il souhaite séduire le grand public. Deux terminaux, fabriqués par NEC et Toshiba, seront disponibles, tous deux dotés d’un écran couleur. Ils coûteront respectivement 99 euros et 89 euros.

L’accès à l’i-mode est facturé 3 euros par mois et permet de consulter et d’envoyer des e-mails, de créer sa page personnelle et d’accéder à des services en ligne. L’i-mode s’adresse aux détenteurs d’un forfait mensuel de deux heures et plus, soit 3 millions de clients sur un total de près de 6 millions. Le forfait de deux heures de communications est facturé 25 ou 28 euros par mois en fonction du forfait.

Des services gratuits ou payants

A titre d’exemple, le courrier électronique coûte 1 centime d’euro par Ko transmis tandis que les différents contenus (informations et services) sont soit accessibles gratuitement, soit payants dans la limite de 3 euros par mois et par service. Bouygues reversera 86 % des revenus des consultations des sites aux éditeurs de contenus. Les e-mails reçus et envoyés peuvent contenir jusqu’à 1 000 caractères, soit six fois plus qu’un SMS. Les messages peuvent aussi contenir des liens vers une image ou un site Web.

L’opérateur français compte proposer 80 services qui vont de l’actualité aux recettes de cuisine, en passant par la météo personnalisée ou l’achat en ligne d’un bouquet de fleurs. A titre de comparaison, le Japon, pays où l’i-mode est né, dispose de 3 200 services.

Un seul opérateur i-mode en France

Seul Bouygues Telecom a fait le pari de l’i-mode en France. Toutefois, d’autres opérateurs en Europe ont noué des accords de licences avec le japonais NTT Docomo à l’image d’E-Plus en Allemagne, de KPN Mobile aux Pays-Bas, de Base en Belgique et de Telefonica en Espagne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur