La Box Entreprise de Keyyo joue sur la redondance des liens Orange – SFR

CloudEntrepriseRéseauxVoIP
keyyo-box-entreprise

Ce spécialiste de la téléphonie sur IP en entreprise renforce la sécurité et la garantie de services à travers sa nouvelle box BtoB. Il lance aussi un forfait télécoms (fixe et mobile”) au prix de Free mais avec plus de destinations d’appels.

Sur fond de débat sur un marché des télécoms d’entreprise considéré comme “verrouillé” en raison d’une présumée position dominante d’Orange, Keyyo tente de répondre par l’innovation et la différenciation de services.

Cet opérateur indépendant de services télécoms pour les entreprises creuse le sillon de la téléphonie IP (en partenariat avec Cisco) et de la “communication unifiée”.

Il vient de lancer une nouvelle solution baptisée La Box Entreprise destinée aux PME.

Elle met en avant un avantage client que ses concurrents exploitent peu en l’état actuel : une redondance de lien de bout en bout en passant par deux opérateurs réseau (Orange et SFR).

Ce dispositif est installé systématiquement chez chaque client. Avantage : il permet automatiquement de changer de réseau en cas de défaillance de l’un des deux opérateurs de gros.

“Elle répond à une problématique de sécurité et de débit, avec notamment la possibilité de proposer des accès à 40 Mbit/s en région”, explique Philippe Houdouin, P-DG de Keyyo.

La Box Entreprise est proposée “à partir de 99,90 euros HT par mois”.

Dans la foulée, Keyyo lance un premier forfait téléphonie (fixe et mobile) à 29,90 euros avec “deux fois plus de destinations en illimité” : fixe et mobile vers la France, 106 destinations fixe vers l’international, et, pour la première fois, 95 destinations mobile vers l’international, dan l’UE, les DOM, l’Amérique du Sud, l’Asie et le Moyen Orient.

“On donne l’accès à toutes les destinations GSM dans le monde”, précise Philippe Houdouin. “Et ce, avant Free. Il n’y a pas d’équivalent sur le marché.”

Décidément, l’influence des méthodes marketing de groupe de Xavier Niel dépasse le marché de l’accès Internet grand public…

Autre différenciation de Keyyo dans le monde des télécoms d’entreprise : l’opérateur met à la disposition de ses clients une place de marché d’applications (200 fonctions via la Keyyo Store) pour enrichir l’expérience de téléphonie.

Après avoir pris position dans le BtoC, Keyyo a effectué une bascule sur le marché professionnel de la téléphonie en entreprise à partir de 2006.

L’opérateur dispose désormais d’un effectif d’une centaine de personnes et revendique environ 10 000 clients (avec des références comme Ratp Dev, Axa, Century 21, Orpi, Meteo France ou Optic 2000).

“Nous nous présentons comme un opérateur nouvelle génération”, poursuit le dirigeant.

“Nous avons rassemblé un ensemble de savoir-faire télécoms en entreprise mais aussi d’un Alcatel. Nous fabriquons nos équipements en coeur de réseaux et étoffons notre offre de services.”

En l’état actuel, la très grande majorité de ces clients sont raccordés en ADSL mais Keyyo regarde le potentiel du VDSL (“quand les opérateurs réseaux feront des offres de gros attractives”) et la fibre censée renforcer la qualité de services des appels en VoIP.

Coté en Bourse depuis 1998 (transféré depuis mai 2010 sur le segment NYSE Alternext Paris), Keyyo affiche un chiffre d’affaires 2012 s’élevant à 22,2 millions d’euros (en très légère baisse par rapport à 2011).

Le résultat net se situe à 562 000 euros, selon le rapport financier de l’exercice 2012 – 2013.

La société est également soutenue par des fonds comme Truffle Capital et NextStage (depuis décembre 2012).

———————-

Quiz : Connaissez-vous le monde des VPN ?

———————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur