Box.net dégaine OneCloud pour s’ouvrir aux entreprises

CloudEntrepriseVirtualisation

Box.net prévoyait de longue date d’ouvrir sa plate-forme aux entreprises. C’est chose faite avec OneCloud, un environnement collaboratif aux airs de système d’exploitation virtualisé.

Plus qu’une plate-forme de stockage de fichiers, OneCloud se veut un environnement professionnel de travail collaboratif, un bureau virtuel destiné à complémenter l’offre actuelle de son éditeur, Box.net.

Au-delà des données, le principe fondateur de centralisation des contenus s’applique désormais aux applications, dont une trentaine, essentiellement des portages de clients mobiles, ont fait l’objet d’une déportation à distance pour une utilisation en mode SaaS.

Les représentants de Box.net, qui se sont exprimés dans les colonnes de ReadWriteWeb, comptent constituer, à l’horizon 2013, une plate-forme universelle ouverte à tous les terminaux iOS, Android et Windows 8.

Ce qui implique la résorption des disparités logicielles et de ces incompatibilités qui restent légion entre une multitude de codecs et de formats de fichiers propriétaires.

Ces défis relevés, les développeurs auront l’opportunité de transposer leurs suites bureautiques et autres environnements de communications unifiées “en moins d’une journée, selon les intéressés.

Encore à ses balbutiements, la solution OneCloud ne devrait toutefois être accessible aux utilisateurs d’Android qu’à compter du trimestre prochain. Windows 8 et son interface Metro attendront vraisemblablement la fin d’année.

Dans la lignée de cette remarquable percée des tablettes iPad en entreprise, iOS s’est vu accorder les faveurs de Box.net.

Mais cette consumérisation des plates-formes mobiles (BYOD – “Bring Your Own Device”) qui s’orchestre au grand dam des DSI n’est pas sans remettre en cause la pertinence d’une telle conception qui induit des risques sécuritaires de premier ordre.

Au fait de ces considérations, Box.net unifie l’interface de contrôle et d’administration, notamment via un système d’authentification centralisée.

L’éditeur s’affiche ainsi en conformité avec les exigences des mobinautes, qui adoubent le cloud à 90%, mais qui souhaitent toujours plus de services et un niveau de protection accru.

Pour révolutionner sa plate-forme et l’ouvrir aux entreprises, Box.net s’est donné les moyens financiers, instiguant un fonds d’innovation de 2 millions de dollars, déployés sur 2 ans depuis novembre dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur