Boxtal lève 7 millions d’euros : on recapitalise pour viser l’international

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
envoimoinscher
4 1

En situation financière précaire, Boxtal (EnvoiMoinsCher) lève des fonds pour développer sa plate-forme de livraison de colis multitransporteur.

Recapitalisation bienvenue pour Boxtal ?

Dans une situation financière précaire (continuation malgré perte de capital*), la SAS parisienne lève 7 millions d’euros.

Idinvest Partners emmène ce tour de table en partenariat avec le fonds d’investissement Ecomobility Ventures, créé en 2011 par la SNCF, Orange et Total.

Des investisseurs historiques sont également de la partie. C’est le cas de CapHorn Investment, qui avait rejoint l’aventure au printemps 2013, dans le cadre d’un tour de financement de 2,6 millions d’euros.

Il y a encore quelques semaines, l’entreprise exploitait, sous la marque EnvoiMoinsCher, sa plate-forme en ligne pour la livraison de colis multitransporteur. Elle a finalement opté pour une harmonisation avec sa dénomination sociale, sous l’appellation « Boxtal ».

Rien ne change au niveau de l’offre. L’idée est de se positionner comme un « aiguilleur » qui prend en charge, pour le compte des particuliers et des entreprises, l’ensemble du processus d’expédition.

La Poste, Relais Colis, FedEx, UPS, DHL, Deliver.ee… 17 transporteurs sont dans la boucle, avec des tarifs prénégociés.

Espagne et machine learning

Lancé en 2009 sous l’angle du comparateur de tarifs de livraison, le service est aujourd’hui orienté e-commerce, notamment à travers des solutions d’intégration pour les marchands présents sur des marketplaces comme CDiscount ou qui exploitent des solutions telles que Prestashop.

Boxtale fait de ces partenariats une priorité sur sa feuille de route. Il s’agira aussi de compléter le catalogue avec des fonctions de gestion des retours, une analyse des performances et une dose de machine learning.

Autre objectif affirmé : recruter 30 personnes dans les prochains mois, en plus de la cinquantaine de collaborateurs que compte actuellement la société.

Mais l’actualité, c’est le lancement en Espagne. Des partenariats ont été montés sur place, avec Seur, Punto Pack, Correos et UPS.

Un développement piloté par Virginie Ducrot-Simon. Cet ancienne d’AOL France, qui a occupé plusieurs postes au sein de la régie publicitaire, avait rejoint l’équipe fondatrice de Boxtal au printemps 2009. Directrice marketing et développement, elle avait été nommée DG déléguée en 2013, avant de prendre, il y a un an, la direction de l’entreprise en remplacement du président-fondateur Jean-Baptiste Rénié, resté à la tête du conseil d’administration.

Boxtal revendique 170 000 clients, dont 5 000 commerçants, pour 3 millions de colis expédiés, 9 solutions e-commerce connectées. L’objectif de ventes pour 2016 est fixé à 25 millions d’euros.

À voir en complément, l’interview de Yann Carron de La Carrière. Dans le cadre de la Paris Retail Week, le directeur marketing de Boxtal évoque les nouveaux enjeux sous la marque Boxtal.

* La « continuation malgré perte de capital » résulte d’une décision prise lors d’une assemblée générale ordinaire consécutive à la réduction de l’actif net en deçà de la moitié du capital social. Dissoudre la société eût été une autre option…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur