BP Amoco connecte ses pompes à essence

Cloud
Information - news

Le pétrolier BP Amoco va inaugurer au Japon les premières stations essence connectées à l’Internet. Pour surveiller ce réseau en temps réel et proposer de nouveaux services interactifs à la clientèle, le groupe britannique a retenu la plate-forme allégée de Microsoft, Windows CE.

Les premières pompes à essence connectées à l’Internet verront le jour au début de l’an 2000. Le pétrolier britannique BP Amoco à l’origine de l’opération a choisi le Japon, toujours friand de ce genre de nouveautés, pour ouvrir la toute première cyber-station service.

La mise en réseau des pompes permettra aux techniciens de toujours connaître l’état de chacune d’entre elles en temps réel. Véritables stations autonomes, celles-ci sauront par exemple envoyer un mail pour signaler une défaillance. Mais ce n’est pas tout : grâce à leur écran intégré et leur logiciel de navigation fonctionnant sous Windows CE, le client aura accès à toute une gamme de services tels que la météo, la circulation routière ou la réservation de chambre d’hôtel. Enfin, le pétrolier, qui table sur 7 millions de consommateurs pour 100000 futures pompes, n’exclut pas non plus de juteux revenus publicitaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur