Bpifrance change de référentiel pour mieux cerner l’innovation

Entreprise
bpifrance-referentiel-innovation

La banque publique d’investissement Bpifrance a élaboré de nouveaux indicateurs pour affiner son soutien financier aux sociétés innovantes.

Comment mieux appréhender l’innovation sous toutes ces formes pour mieux répondre aux besoins de financement ?

Bpifrance a planché sur un nouveau référentiel à ce sujet. Les nouveaux critères ont été établis en collaboration avec la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), d’organisations qui soutiennent l’innovation et une douzaine de start-up.

L’objectif est de mieux saisir ce qu’englobe l’innovation pour mieux “accompagner les futures pépites françaises”.

“Nos critères pour accorder un financement lié à l’innovation étaient trop centrés sur le secteur des nouvelles technologies”, estime Paul-François Fournier, Directeur exécutif en charge de l’innovation chez Bpifrance, interrogé par l’AFP.

“Qu’il s’agisse des réseaux d’entrepreneurs, des chercheurs, des investisseurs, des régions, tous partageaient le même constat, nous devions élargir notre focale pour mieux appréhender l’innovation sous toutes ses formes.”

Concrètement, cela passera par l’attribution “d’une note d’intensité de l’innovation” comprise entre 0 et 4.

Et ce, en scrutant six critères différents : produit et service, procédé et organisation, marketing et commerce, modèle d’affaires, technologie et  innovation sociale.

Les candidats sélectionnés pourront alors prendre position sur une fourchette de financement qui peut aller d’une subvention de 30 000 euros (via la “Bourse French Tech”) à un ticket “Large Venture” de 20 millions d’euros, estime Paul-François Fournier. L’ancien directeur du Technocentre d’Orange avait rejoint Bpifrance à la mi-2013.

En 2014, la banque publique d’investissement déclare avoir injecté un milliard d’euros dans des projets innovants (+ 40% par rapport à 2013).

Dirigée par Nicolas Dufourcq (que nous avions interviewé en vidéo lors de la session LeWeb de décembre), Bpifrance serait en mesure d’investir d’ici 2017 un montant total de huit milliards d’euros dans des sociétés évoluant dans des domaines comme le numérique, les éco-technologies et les biotechnologies.

(Crédit photo : Bpifrance)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur