Bpifrance devient un actionnaire de premier plan d’Ingenico

EntrepriseFusions-acquisitions
ingenico-bpifrance

Le groupe Safran a vendu 5,5% du capital d’Ingenico qu’il détenait encore à Bpifrance, qui devient ainsi le premier actionnaire du groupe français de solutions de paiement sécurisé.

Ca bouge chez Ingenico : le groupe aéronautique Safran a cédé, dans le cadre de son désengagement via sa filiale Morpho, 5,5% du capital du spécialiste du paiement sécurisé multicanal à la banque publique d’investissement Bpifrance, qui devient alors le premier actionnaire du groupe français.

Le montant total de cette cession de parts s’élève à 363,6 millions d’euros et devient la plus importante prise de participation de Bpifrance dans une entreprise depuis sa création en 2013.

Pour Safran, qui ne conserve que 3,6% d’Ingenico,  le résultat net d’impôts de cette cession d’actions, réalisé au prix unitaire de 109 euros, représente environ 251 millions d’euros et sera comptabilisé dans ses comptes du premier semestre.

En 2008, Morpho était devenu actionnaire d’Ingenico à hauteur de 23,6% vie une augmentation de capital, en échange de l’apport à Ingenico des activités de terminaux de paiement de Safran.

Les deux administrateurs d’Ingenico qui avaient été nommés sur proposition de Safran ont remis leur démission. Dans quelques semaines, le conseil d’administration soutiendra la nomination d’une personnalité qualifiée indépendante choisie parmi plusieurs candidats proposés par Bpifrance.

« Bpifrance est heureux d’accompagner dans la durée l’une des plus belles aventures françaises dans la révolution digitale. Il confirme ainsi son rôle de fonds souverain attaché à soutenir les grandes entreprises de notre pays dans l’exécution des stratégies les plus ambitieuses », a déclaré, dans un communiqué, Nicolas Dufourcq, directeur général  de Bpifrance.

 

Crédit image : Lisa S – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur