Bpifrance étire ses moyens de financement vers les ETI

BourseEntrepriseFusions-acquisitionsLevées de fonds
bpifrance-ETI
3 12

La banque publique d’investissement soutient le développement des entreprises de taille intermédiaire (ETI) via différents outils financiers et un accélérateur dédié.

La France manque d’ETI, ces entreprises de taille intermédiaire qui ont su passer le cap de la dimension PME.

On en recense 3500 sur notre territoire mais beaucoup moins qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni (6000 pour chaque pays).

Bpifrance connaît bien le tissu des ETI et elle vient de consacrer une convention parisienne à ce profil d’entreprise, sous le parrainage du ministre de l’Economie Emmanuel Macron.

Dans ce cadre, la banque publique d’investissement annonce la création d’un accélérateur dédié pour 25 ETI dont la promotion sera renouvelée chaque année.

A l’instar du modèle adopté pour les PME ou les start-up innovantes, ce programme d’accompagnement servira à accompagner la croissance des ETI sur deux ans : stratégie, innovation, internationalisation….

Il permettra aussi de se concentrer sur des sujets plus structurels concernant les ETI : transmission, croissance externe (build-up) et structure financière.

En matière de financement, Bpifrance a monté un fonds de capital-développement pour s’impliquer davantage dans l’accompagnement de ses « grosses PME » : le fonds ETI 2020 consacre 300 millions d’euros par an dans les ETI françaises.

Il permettra à la banque publique d’investissement d’investir en fonds propres avec des tickets à plus de 10 millions d’euros dans les entreprises de taille intermédiaire.

Globalement, Bpifrance dispose d’une capacité de soutien financier de plusieurs milliards en faveur des ETI sous plusieurs formes (prêts, financement de l’investissement, préfinancement CICE…).

On a parlé d’une enveloppe globale de 2,5 milliards d’euros en 2013. Ce sera le double à l’horizon 2020.

ETI : entre la PME et la grand entreprise
Selon l’INSEE, une entreprise de taille intermédiaire (ETI) est une entreprise qui a entre 250 et 4999 salariés, et soit un chiffre d’affaires n’excédant pas 1,5 milliard d’euros soit un total de bilan n’excédant pas 2 milliards d’euros. Les ETI constituent une catégorie d’entreprises intermédiaire entre les PME et les grandes entreprises.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur