BPM : les entreprises s’y mettent

Cloud

Désormais, les entreprises comprennent mieux ce qu’est le business process management (BPM) et le bénéfice qu’elles peuvent en tirer. Conséquence : le marché du BPM connaîtra une forte croissance dans les années à venir.

Selon une récente étude de la société de conseil Delphi Group, reposant sur une enquête réalisée auprès de 500 entreprises, le marché du business process management (BPM) est un secteur de l’édition logicielle promis à une croissance des plus rapides. Delphi évalue ce marché à 550 millions de dollars en 2003 et prévoit une croissance annuelle de 15 à 30 % sur les trois prochaines années. Delphi Group estime qu’environ 2 000 ventes de solutions de BPM seront réalisées cette année. Si les entreprises s’intéressent de près au BPM, c’est, selon Delphi Group, du fait de sa capacité à “définir et exécuter les processus métier, indépendamment des applications et de l’infrastructure”. Rappelons que le BPM désigne à la fois la modélisation des processus métier et leur traduction, à l’aide d’un “moteur”, dans la réalité de l’entreprise. A cela s’ajoute des outils ? indicateurs, tableaux de bord… – de suivi de l’exécution des processus et d’évaluation de leur performance (voir édition du 12 février 2003).

Des projets pilotés par les cadres dirigeants

Si cette notion a longtemps été méconnue des entreprises, l’étude de Delphi Group tend à prouver qu’elles en ont désormais une meilleure appréhension. “Nos études montrent que les entreprises ont peu à peu compris que le BPM n’est pas un sous-produit de l’EAI. Le BPM offre une valeur ajoutée plus importante que la simple intégration”, explique Nathaniel Palmer, analyste au Delphi Group et auteur du rapport. De fait, 59 % des personnes interrogées voient dans le BPM une “couche logicielle émergente pour construire de nouvelles applications basées sur les processus”. Autre enseignement : 20 % des entreprises interrogées l’utilisent déjà et, dans 46 % des cas, la première motivation pour le lancement d’un tel projet est la refonte des processus d’entreprise. Dans la majorité des cas (46 %), les commanditaires des projets de BPM sont les cadres dirigeants des entreprises, ce qui souligne leur enjeu stratégique. Delphi Group prévoit que la majorité des entreprises prendront la décision d’intégrer le BPM dans leur système d’information dans les trois prochaines années. La part des entreprises qui n’ont pas encore réfléchi aux projets de BPM est passée de 29 % en 2001 à 23 % en 2003. “Depuis notre première étude en 2001, le taux d’adoption du BPM a plus que doublé, et son intérêt est considéré avec plus d’attention par 75 % des entreprises interviewées”, poursuit Nathaniel Palmer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur