Brand content en vidéo : Google oriente FameBit vers YouTube

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicitéSocial Media
branded-content-google-acquiert-famebit
3 8

Google accentue la monétisation de YouTube à travers les contenus sponsorisés. D’où le rachat de FameBit.

Au nom de l’exploitation de YouTube, Google vient de s’emparer de FameBit, une start-up californienne spécialisée dans la mise en relation des créateurs de vidéos avec des marques en quête de promotion sur la plateforme de partage de vidéos. Les termes financiers de la transaction n’ont pas été divulgués.

Cette nouvelle opération de croissance externe est à interpréter sous le prisme de la monétisation de YouTube. Créée il y a trois ans par Agnes Kotera et Dave Kierzkowski, FameBit facilite le contact entre marques et créateurs sur les réseaux sociaux pour l’exposition de contenus sponsorisés (brand content).

Elle démocratise même la notion de monétisation pour les créateurs puisque ceux-ci n’ont besoin que de 5000 membres affiliés sur des réseaux sociaux comme YouTube, Twitter, Facebook ou Tumblr pour présenter leur candidature sur la plateforme de marketing digital.

En facilitant la monétisation via YouTube, Google cherche à attirer toujours plus de créateurs, un point névralgique pour la croissance du business inhérente à la plateforme vidéo.

Les créateurs exposés sur YouTube pourront choisir la manière de travailler avec les marques à travers FameBit qui conserve une certaine autonomie d’exploitation « pour l’instant », peut-on lire sur un billet officiel de blog annonçant le rapprochement.

FameBit a déjà su attirer des marques fun telles que Hauls, Lookbooks, Game Plays et Skits mais aussi d’autres noms liés à l’entertainment plus connus plus grand public, comme Paramount Pictures, Sony, Marvel, L’Oreal, Adidas et Activision Blizzard.

Ce type de partenariats s’est traduit par plus de 25 000 vidéos publicitaires, avec à la clef plus de 2 milliards de minutes de vidéos visualisées.

De son côté, YouTube/Google avait étrenné un programme similaire de partenariats entre les marques et les créateurs il y a presque dix ans, rappelle la firme Internet de Mountain View dans sa propre contribution blog annonçant l’alliance.

Sur la seule année 2015, le top 100 des annonceurs a accru ses dépenses en publicité vidéo sur YouTube de 50% (sans toutefois préciser le chiffre d’affaires généré).

Les concurrents suivent le pas. Ainsi, Twitter a fait l’acquisition de Niche en 2015.

Depuis s acréation, FameBit avait levé 1,5 million de dollars de la part d’un panel d’investisseurs comprenant 500 Startups, DeNA, Science Inc, Third Wave Digital, HIGHLINEvc et Allen DeBevoise.

(Crédit photo : @FameBit)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur