BrandAlley file à l’anglaise

Marketing
Brandalley e-commerce Angleterre

Devenu, en 7 ans, l’un des premiers grands magasins en ligne français, BrandAlley continue à voir grandir son avenir au-delà des frontières de l’Hexagone mais, faute d’avoir trouvé de synergies convaincantes, il vient de céder sa participation dans sa filiale anglaise.

Revendiquant le titre d’unique site en Europe à réunir en un même lieu un catalogue de collections actuelles, un catalogue outlet et des ventes privées quotidiennes sur plus de 300 grandes marques de mode, beauté et de décoration, BrandAlley continue d’avoir le vent en poupe, vise une croissance à deux chiffres cette année et envisage une internationalisation de son concept en Europe dès le début du 2e trimestre 2013.

Antoine Leloup, son PDG affirme : “2013 devrait être une année riche pour BrandAlley : notre concept plait aux internautes et aux grandes marques. Nous en avons recruté 150 depuis début 2011, et pensons en attirer 50 de plus cette année. En France, notre objectif est de confirmer notre statut de multi spécialiste des marques, et de faire connaitre au plus grand nombre d’internautes notre concept original. 2013 sera par ailleurs l’année de l’internationalisation de ce concept”.

Perfide Albion…

Plus accident de parcours que véritable frein à son développement international, la filiale anglaise n’a pas porté les fruits espérés. Lancé en 2008 en joint-venture avec le groupe de media News International, le premier site de ventes privées sur le marché anglais n’a pas eu le décollage souhaité par BrandAlley et faute de synergies évidentes, celui-ci a décidé de céder sa participation.

Nous pensions au fil des années faire converger nos modèles. Mais la dynamique du marché anglais est très différente, et nous avons limité l’offre aux ventes privées. Pour coller au plus près des attentes de nos consommateurs, nous avons dû par ailleurs mettre en place une organisation, une offre et un site spécifiques”.

BrandAlley explique que ses décisions ont été bénéfiques au développement de la filiale qui est devenu le leader des ventes privées en Angleterre, mais que la différence de positionnement et l’absence de synergies entre les deux entités l’ont donc conduit à se retirer afin de se concentrer sur le développement de son modèle unique développé en France. La nouvelle société consécutive à ce retrait va toutefois poursuivre son développement au Royaume-Uni sous la marque Brandalley.

Mais BrandAlley est toujours bien décidé à s’implanter dans les pays européens et même à accélérer cette implantation, avec le même site et le même concept de vente. Cette cession de participation ne devrait pas influer sur la stratégie de l’entreprise.

Crédit image : 3Dstock – Shutterstock.com

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur