Brevet Apple : quand le tactile redéfinit la lecture numérique

Apple a déposé un brevet de technologies tactiles destinées à l’application iBooks. L’expérience de lecture numérique pourrait s’enrichir de fonctionnalités : traduction simultanée, synthèse vocale ou obtention d’informations multimédia.

fnac-book

La lecture numérique est entrée dans les mœurs avec un succès si certain que les lecteurs d’e-books mènent encore la danse face aux tablettes, l’iPad en tête. Apple surenchérit en déposant un brevet qui pourrait davantage enrichir l’expérience.

Publiés par Patently Apple, plusieurs schémas griffonnés de quelques légendes encore confuses laissent à penser que le brevet tout juste déposé par la firme de Cupertino a d’autres fins que la simple immunité juridique.

L’application iBooks pourrait y gagner en interactivité comme en versatilité. Au risque avéré de dénaturer la lecture comme on l’entend depuis la nuit des temps.

Apple, père du tactile et peut-être bientôt propriétaire exclusif de toutes les technologies dérivées, aurait dans l’idée d’exploiter en tandem son système multitâche et ses écrans tactiles multipoint pour en décupler les capacités.

A en croire les quelques images jointes au brevet, la sélection d’un syntagme ou d’un proposition laisserait apparaître un menu contextuel permettant l’obtention d’informations complémentaires sous forme d’images, de son, de vidéos ou de modules interactifs.

A l’heure actuelle, de nombreux lecteurs d’e-books gratuits proposent déjà d’annoter, de surligner et de faire lire un texte grâce à la synthèse vocale. Apple souhaite y intégrer la dimension sociale, pour « faire de la lecture une activité partagée« .

A terme, un simple appui sur un mot pourrait occasionner le rendu instantané d’une image ou la traduction orale du terme. Autant de possibilités qui, combinées, offriraient au grand public des solutions originales : cours de lecture pour les enfants, guides touristiques pour les voyageurs…

Le livre tel qu’il est actuellement conçu en deviendrait un catalogue intelligent. Mais si les dispositifs à venir implémentent effectivement une gamme de gestes tactiles (vitesse du défilement, temps d’appui…), les lecteurs devront s’initier à ce nouveau langage des signes.

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Brevet Apple : quand le tactile redéfinit la lecture numérique
  • Le 13 juillet 2011 à 16:23 par naindu84

    Scandaleux, deuxième article de ce blog qui appel au scandale. si les journaliste ne font pas leurs boulot ils ne servent a rien, un fanboy ne sera jamais un bon journaliste. Un journaliste devrait savoir que la plupart des fonctions citer comme « nouvelle » existe déjà!

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

00:14:44