Brevets Android : Foxconn adopte un paratonnerre Microsoft

MobilitéOS mobilesRégulations
Apple Chine propriété intellectuelle

Pour éviter des actions en justice émanant de Microsoft relatives à l’exploitation de brevets Android, la maison-mère de Foxconn préfère signer un accord avec le groupe de Steve Ballmer.

Microsoft et Hon Hai Precision Industry Co Ltd signent un accord d’exploitation de licences de brevets Android.

C’est assez alambiqué mais le groupe de Steve Ballmer possède un précieux trésor de guerre qui constitue un pavé dans la mare de Google : des brevets Android.

Microsoft propose ainsi à toutes les firmes high-tech – les fabricants de smartphones Android comme Samsung en premier lieu – de procéder à des versements de redevance pour éviter des procédures devant les tribunaux.

C’est au tour de Hon Hai Precision Industry Co Ltd d’accepter les conditions Microsoft.

La maison-mère de Foxconn, sous-traitant connu du monde high-tech (Apple, Nokia, Sony …), a signé un accord de licences de brevets avec Microsoft. Ses clients pourront utiliser les systèmes d’exploitation Android et Chrome en évitant les fourches caudines de la firme de Redmond.

L’approche est confirmée par Vincent Shih, en qualité de responsable juridique de Microsoft à Taiwan. “Les clients de Foxconn n’auront pas à s’inquiéter des infractions liées au portefeuille de brevets Android détenus par Microsoft car Foxconn a signé un accord avec nous”‘, explique-t-il.

Selon Reuters, plus de 50% des fabriquants de terminaux Android ont signé des accords similaires avec Microsoft : Hon Hai, Pegatron Corp, Quanta Computer Inc, Compal Electronics Inc et Wistron Corp.

D’autres marques high-tech plus connues comme Samsung, LG, HTC ou Acer ont aussi accepté de signer des accords d’exploitation de brevets Android détenus par la firme de Redmond.

————

Quiz : Connaissez-vous vraiment Android ?

———

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : alexskopje)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur