Brevets : Apple prône la singularité de son MacBook Air

Cloud

Dépositaire d’un brevet relatif au design de son ordinateur portable MacBook Air, Apple pourrait tôt ou tard s’en prendre aux constructeurs d’ultrabooks.

Dépositaire d’un brevet technologique relatif au design de son MacBook Air, Apple s’apprête à asséner le coup de grâce à des ultrabooks engagés sur une pente savonneuse.

Une telle démarche n’est pas sans rappeler l’argument invoqué à tout bout de champ contre Samsung et sa tablette Galaxy Tab 10.1, dont la ressemblance avec l’iPad fait l’objet de multiples contentieux judiciaires qui ont notamment abouti à son retrait des rayons allemands.

Au regard de la récente refonte de la gamme MacBook, et de cette validation corrélative de la licence D654,072, il est fort probable qu’Apple transpose cette stratégie à l’écosystème des ordinateurs portables.

Des escarmouches à l’encontre de Pegatron, impliqué dans la fabrication des Zenbook d’Asus, font office de premières salves.

En toile de fond, la convergence qui s’initie entre ordinateurs de bureau et terminaux mobiles (concrétisée par l’avènement, au cours de l’été prochain, de Mac OS X Mountain Lion) place le MacBook Air au centre des débats.

Intel, qui s’en est généreusement inspiré pour lancer le concept, mi-novateur, mi-marketing, des ultrabooks, pourrait en payer le tribut, par constructeurs interposés.

Crédit image : © Roman Sigaev – Fotolia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur