Brevets : Apple réclame encore plus à Samsung, l’iPhone 5 également visé

Régulations
justice-proces-usa-audience-etats-unis

Après sa victoire importante face à Samsung en Californie, Apple réclame à son concurrent sud-coréen 707 millions de dollars supplémentaires en dommages et intérêts.

Apple continue de pilonner Samsung sur le front des brevets.

Aux Etats-Unis, “la marque à la Pomme” a obtenu fin août la condamnation de son concurrent high-tech sud-coréen pour exploitation illicite de licences technologiques (iPad, iPhone).

Au titre du préjudice, le tribunal fédéral de San José (Californie) a condamné Samsung à verser 1,051 milliard de dollars de dommages et intérêts à Apple.

La firme de Cupertino  enfonce le clou et exige une rallonge de 707 millions de dollars, dont 400 millions pour le préjudice lié à la violation de brevets relatifs au design de ses smartphones et tablettes.

Le motif avancé pour cette requête supplémentaire est assez large. Au point d’en devenir obscur.

C’est même difficile à traduire en français (on vous laisse juger): “Any of the infringing products or any other product with a feature or features not more than colorably different from any of the infringing feature or features in any of the Infringing Products” (selon Reuters).

Samsung a fait appel de cette procédure.

Sachant que la justice doit encore statuer sur le montant définitif des dommages et intérêt. A la fin du procès, il était susceptible de tripler…

La semaine dernière, Samsung voulait étendre aussi la portée de ses plaintes contre Apple. Et intégrer l’iPhone 5 pour violations de brevets.

“Notre entreprise envisage d’inclure d’iPhone 5 d’Apple dans la plainte” pour violations de brevets, “mais nous ne pouvons pas dire quand”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de Samsung.

Crédit photo : Shutterstock – Joe Belanger


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur