Brevets : la Bourse salue la victoire d’Apple face à Samsung

Régulations

A Wall Street, le titre Apple a gagné 1,88% sur une séance, en explosant le record de capitalisation boursière au passage. Samsung a été malmené en Bourse tandis que Nokia profite de la situation.

Apple profite aussi de sa victoire contre Samsung en Bourse.

En fin de semaine dernière, la firme de Cupertino a remporté une manche importante dans la bataille des brevets dans le cadre d’un procès retentissant qui s’est déroulé dans un tribunal fédéral de San Jose (Californie).

Wall Street a applaudi le verdict dans la journée de lundi.

L’action Apple a clôturé sur un gain de 1,88% à 675,68 dollars. Mais elle est montée en séance jusqu’à 680,87 dollars, selon l’AFP.

Ce qui a permis au passage à la “Marque à la pomme” de conforter sa position de première capitalisation boursière jamais enregistrée par une entreprise cotée à 638,25 milliards de dollars (la palme était auparavant détenue par Microsoft, hors effet de l’inflation).

Et cela risque de grimper encore avec l’arrivée probable de l’iPhone 5 et d’un modèle mini de l’iPad à la rentrée.

Logiquement, la Bourse a sanctionné Samsung, le perdant de cette procédure en Californie. Même si le groupe high-tech coréen a déjà fait savoir qu’il comptait faire appel de cette procédure.

A la Bourse de Séoul, le titre Samsung a enregistré une chute de 7,5%, sa plus forte glissade en une séance en près de quatre ans (-7,5%).

Mais il faut s’attendre à des secousses secondaires : lundi, Apple a demandé à la justice d’interdire à son concurrent de vendre huit modèles de téléphones aux Etats-Unis. Une audience est prévue le 20 septembre.

La situation de Samsung pourrait aussi s’aggraver sur le front du montant des dommages et intérêts à verser à Apple (déjà fixé à plus d’un milliard de dollars).

Ce niveau de dédommagement pourrait tripler si la juge Lucy Koh considère que le groupe high-tech coréen a sciemment exploité les brevets d’Apple de manière illégale.

La tournure des évènements a profité à un troisième larron : Nokia.

Les analystes de marché considèrent que la condamnation de Samsung est une bouffée d’oxygène pour le fabricant finlandais de téléphones mobiles qui parie sur l’OS mobile de Microsoft (Windows Phone).

Sur le New York Stock Exchange, le titre Nokia sur NYSE Euronext Amsterdam a gagné 7,17%.

A lire en complément : Interview Cyrille Amar (avocat) : “Apple vs Samsung : un procès retentissant arrivé sur le fond” (27/08/12)

Crédit photo : © AshDesign – Fotolia.com

———- QUIZ ————

Connaissez-vous bien l’entreprise Samsung ?

Prouvez-le en répondant à notre quiz !

————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur