Brevets : la Galaxy Tab 10.1N n’est pas du goût d’Apple

CloudMobilitéTablettes
Samsung - Galaxy Tab 10.1 - tablette

Apple cherche à interdire, à l’échelle européenne, la vente de la Samsung Galaxy Tab 10.1N, version modifiée de la tablette bannie d’Allemagne en septembre dernier.

Outre-Rhin, Apple relance le feuilleton Galaxy Tab, dont il entend bannir des rayons la dernière représentante en date.

En l’occurrence, la dénommée tablette 10.1N, intronisée au début du mois en remplacement de la 10.1, interdite de séjour en Allemagne depuis le mois de septembre.

Il aura fallu deux mois à Samsung, pris sur d’autres fronts (Australie, Pays-Bas) et suspecté d’autres méfaits (smartphones), pour aborder les fêtes de fin d’année avec une représentante dans les magasins allemands.

De fil en aiguille, un recours initial déposé en avril par Apple avait en effet coûté cher à la Rolls de ses ardoises tactiles, que le couperet automnal avait durement condamné pour sa ressemblance exacerbée avec l’iPad.

La violation de propriété intellectuelle qui en découlait a laissé le constructeur coréen sans arme, à l’approche de Noël.

La relance d’une affaire au point mort depuis ce verdict du tribunal de Düsseldorf a tenu à quelques modifications matérielles dont il a résulté un modèle exclusif commercialisé sur le marché allemand.

Pied de nez à l’adresse d’Apple, la Galaxy Tab 10.1N reprend l’essentiel du concept d’origine, mais s’affranchit des quelques éléments susceptibles d’avoir déchaîné les foudres de la “marque à la pomme”, au printemps dernier.

Ainsi, le traditionnel contour noir ébène se pare d’une robe grise aux tons clairs et se prolonge jusqu’aux extrémités de la tablette, quand les haut-parleurs internes trouvent leur place à l’autre bout du châssis.

Cet ultime revirement n’est pas du goût d’Apple.

Selon un porte-parole de la cour de justice à laquelle s’est adressée la firme de Cupertino, une première injonction est programmée pour le 22 décembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur