Brevets : l’étau Apple se resserre sur Android Ice Cream Sandwich

Android Ice Cream Sandwich déchaîne les foudres d’Apple, qui met en jeu quatre brevets (défilement tactile, autocomplétion, data-detector et requête multisource) pour traîner Google en justice.

brevet licence patent

Android s’est depuis belle lurette attiré les foudres de Microsoft. Le voici sous le coup d’un nouveau recours déposé à son encontre auprès de la Cour du district nord de Californie. Dans le costume du plaignant, Apple.

En pleine conformité avec le ressentiment qu’éprouvait à son égard le défunt Steve Jobs (l’ex-PDG de la firme de Cupertino en revendiquait pour partie la propriété et s’en estimait spolié), l’OS mobile de Google est traîné en justice, non sans un soupçon d’espièglerie de la part d’Apple.

Et pour cause : officiellement, l’attaque porte sur le seul smartphone Galaxy Nexus.

Pour autant, cet mobile estampillé Samsung sert de bouc émissaire face à un affront généralisé contre Android 4.0, aussi connu sous le nom d’Ice Cream Sandwich.

Mis en jeu à cette occasion, quatre brevets, dont le système de déverrouillage tactile, le dénommé « slide to unlock« . Ce n’est pas tant le procédé qui relève d’une quelconque infraction à la propriété intellectuelle, mais la gestuelle impliquée.

Autre grief invoqué, une méthode d’autocomplétion impliquant un formulaire à double champ. L’un enregistre la saisie sur clavier tactile et l’autre agit de manière proactive pour suggérer des éléments que l’utilisateur serait susceptible de rechercher.

Sans afficher les principes sous-jacents comme des éléments fondateurs du smartphone d’aujourd’hui, les origines du troisième brevet incriminé remontent tout de même à 1989. Il en a découlé une méthode de détection et de tri des données.

De l’agencement de ces contenus résulte une interaction qui permet par exemple d’ouvrir, dans un navigateur Web, un lien hypertexte situé dans un document texte. Ou d’appeler un numéro de téléphone mentionné dans un SMS.

Comme l’explique Foss Patents, la dernière invocation du plaignant concerne un algorithme destiné à élargir le champ des requêtes sur Internet ou dans l’explorateur de fichiers.

Débouté en Allemagne dans l’affaire Galaxy Tab 10.1n, Apple a essuyé en parallèle une défaite face à Motorola Mobility sur le front de la 3G.

 

 

Crédit photo : © Roman Sigaev – Fotolia

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Brevets : l’étau Apple se resserre sur Android Ice Cream Sandwich
  • Le 13 février 2012 à 13:29 par Dragnexus

    Non mais sérieux, c est quoi cette mentalité de merdeux, ils sont pas foutu de faire mieux alors on y va proces merdique sur proces merdique, juste histoire de contrer android, apple est anti innovation quand il s agit de la concurrence ils sont jaloux parce qu’il n arrive pas a en faire autant… Mentalité a gerber…

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

22:09:57