Brevets : LG veut barrer la route de la Galaxy Note 10.1

Régulations
Apple brevet Slide to Unlock

Samsung est appelé à la barre pour défendre sa tablette Galaxy Note 10.1, dont l’écran tactile violerait trois brevets technologiques propriété de son compatriote sud-coréen LG.

Les démêlés judiciaires se poursuivent entre LG et Samsung, qui ouvrent un nouveau volet dans leur contentieux, avec au coeur du débat la tablette Galaxy Note 10.1.

Via sa filiale spécialisée dans la fabrication d’écrans LCD, LG endosse le costume du plaignant pour tenter de faire interdire la fabrication et la vente du produit en question.

Mis sous pression début décembre dans le dossier des technologies OLED, le sud-Coréen contre-attaque et retient, à l’encontre de son compatriote, un chef d’accusation.

En l’occurrence, la violation de trois brevets régissant un aspect particulier dans le processus de fabrication des dalles tactiles : l’amélioration des angles de vision.

L’artifice est pensé pour procurer une expérience visuelle uniforme, indépendamment de la position de l’utilisateur final, notamment lorsqu’il est excentré (cas typique de la consultation de contenu à plusieurs).

LG revendique la propriété intellectuelle exclusive sur ces licences et accuse Samsung de les avoir exploitées sans consentement pour élaborer sa tablette.

Hormis un blocage des ventes en Corée du Sud, les sanctions sollicitées incluent un arrêt ferme des importations et une suspension de fabrication de la Galaxy Note 10.1.

Capital note que LG demande également des dommages-intérêts à hauteur d’un milliards de wons (environ 700 000 euros) pour chaque jour écoulé depuis le lancement commercial du produit.

Samsung évoque “un recours infondé” et s’en étonne d’autant plus que la Note 10.1 n’a pas de concurrente directe chez LG.

Ces représailles étaient néanmoins prévisibles, la confrontation entre les deux groupes high-tech trouvant ses racines à l’été 2012.

Samsung lançait alors les hostilités auprès du tribunal d’instance de Suwon (Corée du Sud), accusant son rival d’espionnage industriel.

La révolution des mini-tablettes

Image 1 of 13

Acer Iconia Tab A100
L'Iconia Tab A100, sous Android 3.2 "Honeycomb", embarque un processeur Nvidia Tegra 2 à 1 GHz. Tarif de base : 299 euros pour 8 Go.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous à la page en matière de tablettes tactiles ?

Crédit photo : Gor Grigoryan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur