Brevets : Nokia obtient l’interdiction du HTC One Mini au Royaume-Uni

Régulations
nokia-htc-brevet

La Haute Cour de Justice du Royaume-Uni bloque la commercialisation du modèle HTC One Mini après une violation de brevets avérée. HTC fait appel.

Au Royaume-Uni, HTC cherche à éviter l’interdiction de la commercialisation de certains modèles de smartphones HTC. Après une plainte déposée par Nokia pour violations de brevets,  la Haute Cour de Justice du pays a publié une injonction dans ce sens à l’encontre de la firme taïwanaise.

En octobre, le procès avait tourné en faveur de Nokia. Le groupe télécoms finlandais cherche à bloquer la vente des modèles HTC One dans le pays.

Plutôt gênant pour le fabricant asiatique de smartphones car cette gamme représente 70% du business au niveau local. Entre janvier et septembre 2013, HTC  a écoulé 715 000 smartphones sur le territoire britannique.

Globalement, l’Europe représente 20% du chiffre d’affaires du groupe taïwanais.

Mais, finalement, la justice britannique s’est contenté de viser le modèle HTC One Mini.

Néanmoins, HTC a déposé une demande urgente de recours pour éviter que la foudre ne tombe ultérieurement sur son modèle HTC One. Il a indiqué parallèlement qu’il allait chercher une solution alternative technologique avec ses fournisseurs.

Quel est le motif du litige relatif à l’exploitation d’un brevet déposé au niveau européen ? Nokia accuse HTC d’avoir exploité illégalement le brevet numéro 0998024 qu’il détient (“modulateur pour un émetteur et station de base”).

 

HTCOne-Mini-injonction-royaume-uni
Le HTC One mini sera retiré du commerce au Royaume-Uni, dès le 6 décembre.
Crédit photo : HTC

——-Quiz——–

Connaissez-vous Nokia ?

———————

Crédit photo : Kalcutta pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur