Brevets : Samsung débouté en justice face à Apple en Corée du Sud

MobilitéRégulationsSmartphonesTablettes
samsung-vs-appel-brevets-justice-coree-sud

Samsung voulait interdire l’importation de modèles iPhone et iPad au nom de présumées violations de brevets. Un tribunal de Séoul a rejeté les accusations.

Entre Samsung et Apple, la guerre des brevets se décline au niveau mondial par dizaine de procédures. Dernier rebondissement en Corée du Sud (le marché domestique de Samsung), un tribunal de justice à Séoul a débouté le fabricant high-tech local qui cherchait à interdire l’importation de modèles iPhone et iPad (iPhone 4s, iPhone 5 et iPad2) et qui réclamait des dommages et intérêt d’un montant équivalent à presque 70 000 euros.

Samsung avait attaqué Apple pour violations présumées de trois brevets en sa possession (notamment sur les façons d’afficher des messages courts et de regrouper les messages). En fait, il s’agissait d’une contre-attaque puisqu’Apple avait initialement porté plainte en 2011 contre Samsung accusé de copier le design et l’interface tactile de l’iPhone et de l’iPad.

Mais le duel des brevets s’était poursuivi tout au long de l’année 2012. Et difficile de savoir qui prend l’avantage.

Selon Reuters, Samsung étudie encore la possibilité de faire appel de ce jugement qui a tourné en sa défaveur. “Comme Apple a continué de violer nos brevets dans le domaine des technologies mobiles, nous continuerons de prendre les mesures nécessaires pour protéger nos droits à la propriété intellectuelle”, indique le groupe high-tech coréen.

———-
Quiz : Connaissez-vous vraiment Chrome ?
———-
Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: Maksim Kabakou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur