Brevets WLAN : RIM capitule devant Nokia mais à l’amiable

Les deux parties mettent un terme à toutes les procédures litigieuses au nom de l’exploitation de brevets dans les technologies sans fil. Mais le fabricant du BlackBerry devra verser une compensation.

nokia-RIM-blackberry-brevets-WLAN

C’est un autre duel dans les brevets télécoms qui s’achève : RIM (pour BlackBerry) et Nokia.

Le fabricant canadien et son concurrent finlandais se battaient sur l’exploitation de technologies sans fil (WLAN).

Ils viennent de signer un accord qui éteint toutes les procédures en contentieux liées à des infractions à la propriété intellectuelle.

Il semblerait que Research In Motion ait accepté de payer une compensation à Nokia pour mettre un terme au combat devant des juridictions dans des pays comme les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.

Mais on ignore le montant du dédommagement.

Mais cette médiation permettra à RIM de poursuivre l’exploitation de technologies issues des brevets de Nokia.

Et cela pourrait se révéler assez stratégique au regard de l’offensive BlackBerry 2010 prévue pour la fin du mois de janvier 2013.

Pourtant, une collaboration avait commencé sur les brevets entre les deux parties.

Dans la période 2003 – 2008, des accords d’exploitation de brevets autour de technologies WLAN avaient été signés, rappelle Silicon.fr.

Mais, en 2011, le fabricant du BlackBerry a considéré que l’accord ne valait plus rien et engage une procédure d’arbitrage.

Un tribunal de Stockholm n’a pas suivi ses arguments. Et a confirmé la validité des brevets de Nokia.

Une situation qui devenait vraiment inconfortable pour RIM, qui a finit par céder.

Nokia sait comment exploiter sa propriété intellectuelle.

Chaque année, le fabricant finlandais génère un chiffre d’affaires 500 millions d’euros en attribuant des brevets d’exploitation pour ses licences.

Au-delà du cas de RIM, il existe encore d’autres contentieux avec HTC et ViewSonic.

Quiz : Connaissez-vous bien les smartphones BlackBerry ?

Galerie photos : Nokia Lumia 820 :

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Brevets WLAN : RIM capitule devant Nokia mais à l’amiable
  • Le 22 décembre 2012 à 1:23 par GrB

    JE ne vois pas ca dutout comme unee captilation FAUX

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

10:03:51