Brexit : le fabuleux destin du bitcoin ?

E-paiementMarketing
bitcoin-brexit
2 22

Le cours du bitcoin s’est envolé avec l’annonce du Brexit. Peut-on parler de valeur refuge à l’heure où la livre sterling est à son plus bas depuis 30 ans ?

« Avec le référendum du jeudi 23 juin 2016 qui décidera ou non du maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, les taux de change risquent de fluctuer significativement ».

En avertissant ainsi les utilisateurs de sa plate-forme de transfert d’argent en ligne, la société britannique TransferWise avait anticipé le bouleversement économique qu’allait causer l’issue du scrutin.

Depuis l’annonce de la victoire du « Out », la livre sterling a chuté de plus de 10 % face au dollar. Il faut remonter aux années 80 pour trouver trace d’un cours aussi bas.

À l’inverse, le bitcoin a connu une nette hausse : à 11 h du matin ce vendredi à Londres, il cotait à 660 dollars, contre environ 560 dollars hier en milieu d’après-midi.

bitcoin-brexit-1

La dynamique s’est accélérée dans la nuit, lorsque environ la moitié des bulletins avaient été dépouillés. Le « Brexit » était alors donné gagnant, à 51 %.

 

Dans une telle situation, convient-il de parler d’une « valeur refuge » ? Pas nécessairement si on considère que la valeur globale des bitcoins en circulation avoisine les 11 milliards de dollars, très loin du volume des échanges sur les marchés traditionnels.

bitcoin-brexit-2

On perçoit néanmoins toute l’influence de l’environnement macroéconomique. Rien que la semaine dernière, les rumeurs d’une victoire du « Bremain » (maintien dans l’UE) avaient donné des ailes à la livre… et tiré le bitcoin vers le bas, quelques jours après avoir atteint les 774,94 dollars, son plus haut depuis novembre 2013.

L’inaccessibilité temporaire de la plate-forme hongkongaise d’échange de devises virtuelles Bitfinex (problème au niveau du datacenter) avait accentué le phénomène.

La semaine passée, le cours avait explosé à la faveur d’une opération inscrite dans le code de Bitcoin depuis son origine : la réduction de moitié de la récompense accordée aux « mineurs », qui prêtent de la puissance de calcul pour faire tourner le réseau P2P.

Un événement qui a rappelé aux spéculateurs que le stock de bitcoins se raréfiait : en l’état du protocole, il ne peut en circuler que 21 millions au maximum. On approche aujourd’hui des 75 % de cette capacité.

bitcoin-brexit-3

Crédit photo : Yulia Grigoryeva – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur