Bruxelles autorise Motorola à rejoindre Symbian

Régulations

La Commission européenne a donné son accord pour que l’américain Motorola devienne actionnaire de Symbian, spécialiste des systèmes d’exploitation allégés.

La Commission européenne s’est trouvée rassurée devant les conditions d’entrée de Motorola dans l’actionnariat de Symbian, filiale du suédois Ericsson, du finlandais Nokia et de l’anglais Psion. Cette jeune société européenne développe des systèmes d’exploitation pour les appareils intelligents sans fil. Selon les analystes, le fait que Symbian développe son système EPOC comme une plate-forme ouverte et que Microsoft fasse figure de concurrent en partenariat avec Qualcomm lui ôte la possibilité de pratiquer des méthodes anticoncurrentielles. La Commission européenne tient en effet à favoriser l’offre des fabricants et des développeurs de logiciels. Le fait que les actionnaires de Motorola se soient engagés à respecter des principes d’ouvertures et de non-discrimination aura donc pesé pour obtenir son accord.

Avec la nouvelle aide de Motorola, Symbian travaillera sur le transfert du système EPOC vers l’architecture RISC à microprocesseur MoCORE. Signalons enfin que Motorola s’était déjà fait remarquer pour sa technologie Starfish TrueSync, qui permet de synchroniser des appareils sans fil situés en plusieurs endroits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur