BT et Microsoft unis pour l’Internet sans fil

Régulations

Microsoft et British Telecom viennent de s’associer pour développer des services Internet pour téléphones mobiles et ordinateurs de poche.

Microsoft et British Telecom viennent de signer un accord majeur en Europe afin de développer les services Internet destinés aux entreprises et accessibles à distance depuis des appareils sans fil. L’alliance est une riposte directe à Symbian, une société créée par Psion, Ericsson, Motorola et Nokia pour concevoir des appareils mobiles destinés à transmettre de la voix et des données via des liaisons sans fil supportant l’Internet. Les produits et les services de Symbian s’appuieront pour cela sur Epoc 32, le système d’exploitation des Psion.

Le marché de l’information délivrée à distance sur des appareils mobiles est promis à une forte croissance avec l’arrivée de nouveaux réseaux de communication sans fil pouvant envoyer et recevoir de plus en plus rapidement des informations.

Aux Etats-Unis, Microsoft travaille déjà avec le fabricant de téléphones mobiles Qualcomm au sein d’une alliance baptisée Wireless Knowledge. Les services que développe la société s’appuient sur Windows CE, le système d’exploitation allégé de Microsoft, pour la partie client, c’est-à-dire les appareils mobiles. Côté serveur, Microsoft se sert de ses applications Backoffice pour diffuser les contenus et offrir ses services. L’ensemble fonctionne sur différents formats de réseaux sans fil incluant le GSM, le CDMA, le TDMA, le CDPD et le Mobitex. Les abonnés peuvent ainsi lire leurs mails et accéder à des services d’informations Web depuis n’importe où. En s’alliant avec British Telecom, Microsoft compte offrir des services Internet similaires en Europe et renforcer sa domination sur la toile mondiale. Les premiers services communs devraient être lancés simultanément dans plusieurs pays en début d’année prochaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur