Bug SMS du nouvel an : Orange enclenche une action en justice contre Bouygues Telecom

CloudJuridiqueRégulations

Dans le dysfonctionnement lié à l’envoi de SMS-MMS dans la nuit de la Saint Sylvestre, le groupe France Telecom – Orange considère qu’il a subi un “grave préjudice d’image” à cause de son concurrent.

France Telecom/Orange n’a pas digéré le “bug SMS” du Nouvel An.

Selon Le Figaro, l’opérateur a enclenché une action en justice contre Bouygues Telecom devant le tribunal de commerce de Paris (via une “procédure d’urgence”).

Le motif porterait sur une “grave préjudice d’image”.

Au centre de la plainte figurent les dysfonctionnements liés à l’envoi de SMS entre les clients des opérateurs mobiles dans la nuit de la Saint Sylvestre.

Le passage au nouvel an correspond traditionnellement au pic de l’année en termes de volumes de SMS échangés.

Selon le quotidien, France Telecom – Orange a bouclé un audit qui éclairerait la présumée responsabilité de Bouygues Telecom.

Ce dernier a confirmé avoir reçu l’assignation, mais se refuse à tout commentaire.

Dans la nuit du 31 décembre 2010 au 1er janvier 2011, on a observé un bug lié à l’envoi d’un SMS ou des MMS qui faisait l’objet d’une ré-émission automatique à l’insu du client émetteur.

Selon les premiers éléments fournis par les opérateurs, le problème, qui a affecté des millions de clients, serait lié à l’interconnexion des réseaux mobiles (a priori, ceux d’Orange et de Bouygues Telecom).

A l’époque, Orange a reçu une salves de plaintes de clients craignant une hausse de leur facture. L’opérateur avait tenté de les rassurer en affirmant que le bug des voeux par SMS “ne donnerait pas lieu à une surfacturation”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur