Bug voeux SMS : le grand cafouillis

Cloud

Lundi, le mystère subsistait sur l’origine de la panne du dysfonctionnement lié à la ré-émission automatique de SMS ou MMS. Parmi les opérateurs mobiles, qui est vraiment responsable ?

Qu’est-ce qui s’est réellement passé autour du bug des voeux par SMS ? La situation reste confuse.

Après le réveillon, une vague de clients a protesté sur les forums clients de France Telecom – Orange (officieux et officiel) à propos d’un dysfonctionnement portant sur des ré-émissions automatiques non souhaitées de SMS et de MMS.

Dans la journée de lundi, Fabrice André, Directeur de la relation client d’Orange, a confirmé un “non-fonctionnement du réseau d’un opérateur”, balayant ainsi les premiers soupçons qui pesaient sur le groupe télécoms auquel il est rattaché.

A destination des clients Orange, il a tenu des propos rassurants. Le bug des voeux par SMS “ne donnera pas lieu à une surfacturation”.

Quelques centaines de clients Orange seraient concernés par le bug.

Pour des détenteurs de Mobicartes (cartes pré-payées) avec envoi de SMS limités, cela restera a priori une perte sèche : en raison de crédits SMS épuisés, ils ont dû se contenter d’envoyer des mini-messages à un cercle plus restreint de contacts lors du réveillon.

Si Orange dégage toute responsabilité technique dans le bug des voeux SMS, quel autre opérateur serait vraiment concerné par ce “non-fonctionnement réseau” ?

Bouygues Telecom botte en touche. Sur PCInpact, un porte-parole de l’opérateur filiale du groupe Bouygues précise néanmoins : “il y a eu un dysfonctionnement entre les liens des réseaux Oranges et Bouygues, ce lien étant autant chez eux que chez nous.”

Chez SFR, on exclut aussi toute responsabilité dans la confusion des SMS du réveillon. Et pourtant…

Un rédacteur d’ITespresso a repéré un bug dans un échange de “textos” avec l’une de ses correspondantes.

Le même SMS a été reçu cinq fois entre 1:50 et 11:41 dans la nuit du réveillon et le matin du premier janvier sur un smartphone connecté sur le réseau de Bouygues Telecom.

Et l’expéditrice du SMS dispose d’un forfait “Internet + SMS en illimité”…chez SFR.

Selon un premier décompte, on recense un volume de 930 millions de SMS émise, tous opérateurs confondus, dans la nuit du réveillon et au cours du 1er janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur