BugDom : sus aux fourmis !

Mobilité

L’éditeur Pangea Software propose exclusivement pour les Mac un jeu haut en couleurs inspiré du film d’animation “1001 pattes”. Votre mission : délivrer le royaume de BugDom de l’oppression d’une colonie de fourmis placée sous les ordres de l’infâme King Thorax.

Loin des jeux sanguinolents à la sauce Doom et autres Quake, l’éditeur américain Pangea Software prépare la sortie d’un titre au scénario presque pacifique. Reprenant l’univers du film “1001 pattes” produit par les studios Pixar (liés à Steve Jobs, le patron d’Apple), BugDom vous propose d’enfiler la carapace d’un insecte dénommé Rollie McFly. Votre mission : libérer la cité BugDom du joug de redoutables fourmis et “voyager au loin jusqu’à la Colline des Fourmis, où doit avoir lieu la bataille avec King Thorax”, leur chef tyrannique. Comme l’explique Brian Greenstone, le principal concepteur du jeu, le titre ne contient “pas d’armes, pas de sang, rien qui tordrait les jeunes esprits” et . Il s’inspire du moteur graphique de Nanosaur, le titre précédent de l’éditeur Pangea Software qui récréait l’univers des premiers habitants de la Terre. “Les outils et le code pour l’animation des personnages sont les mêmes à 90% entre Nanosaur et Bugdom, mais le moteur pour le terrain a été refait”, explique le programmeur. “Il semble que ce que les gens ont aimé le plus dans Nanosaur était le fait qu’ils devaient juste jouer au dinosaure, plutôt que de jouer avec une arme et tirer dessus”, constate Brian Greenstone. Son nouveau titre reprend une trame bon enfant mais avec davantage d’interaction, car il faudra “voler, chevaucher, nager, sauter, rouler, et ainsi de suite. Les enfants pensent que les personnages du jeu sont très cool”. Outre la cavalcade sur le dos d’insectes, il faudra visiter des ruches d’abeilles ou s’aventurer dans les colonies de fourmis. Au total, le jeu compte 23 types de personnages et 10 niveaux de difficulté croissante. Commercialisé au prix de 37,95 dollars (230 francs), BugDom est disponible en version de démonstration gratuite. Celle-ci ne donne accès qu’au premier niveau, le plus facile. Avant de télécharger le fichier, on peut se faire une idée du contenu en consultant la douzaine de copies d’écrans présentées sur le site de Pangea. La configuration recommandée est celle d’un iMac ou d’un Power G3 doté de 32 Mo de mémoire vive et de Mac OS 8.0 ou supérieur. Quant aux possesseurs de PC sous Windows, ils ne pourront que se contenter des images : BugDom de Pangea Software sera exclusivement disponible sur Mac, fidélité oblige.Pour en savoir plus : * http://www.pangeasoft.net/index.html * BugDom sur le site Apple US


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur