Built for BlackBerry : RIM tend aux développeurs une perche (dorée ?)

Mobilité
blackberry-app-world-RIM-marketplace

10 000 dollars à la clé pour chaque application certifiée. Avec le programme “Built for BlackBerry”, RIM tend une belle perche aux développeurs. Mais les modalités d’éligibilité sont légion.

Avec le programme “Built for BlackBerry“, RIM tend aux développeurs une perche en évoquant une rétribution à hauteur de 10 000 dollars pour chaque application validée.

Sa feuille de route 2013 ébauchée et la sortie de l’OS BlackBerry 10 actée pour le début de l’année, le fabricant télécoms canadien se concentre sur son talon d’Achille : l’écosystème logiciel.

Il s’agit d’offrir au consommateur final un environnement complet, logiciellement abouti, doté de composantes à valeur ajoutée, en écho aux déclarations de Frank Boulben.

Fraîchement investi au poste de directeur marketing, il rappelle que “BlackBerry 10 est la première plate-forme conçue en amont avec les développeurs, […] aussi bien pour les particuliers que les professionnels.

Dans cet esprit, le programme “Built for BlackBerry” deviendra concret cet automne.

Les applications soumises passeront toujours l’épreuve du contrôle qualité, mais elle pourront dorénavant bénéficier d’une certification distinctive.

Celle-ci s’accompagnera d’une qualification “Premium” et d’un logo distinctif qui offrira aux développeurs davantage de visibilité sur le BlackBerry App World.

Mais les modalités qui conditionnent l’obtention du sésame sont légion. En premier lieu, l’adhésion au programme est gratuite “pour un certain temps“.

En outre, dans la philosophie de la démarche, la soumission devra s’effectuer avant la sortie de BlackBerry 10. La date butoir est en l’occurrence fixée au 21 janvier.

Une application rejetée aux portes du contrôle qualité pourra faire l’objet d’un dépôt à deux reprises supplémentaires.

Au-delà, elle sera bannie des registres. Mais dans quelle mesure RIM guidera-t-il les développeurs dans l’apport des modifications nécessaires ?

C’est sans compter les nombreuses conditions régissant l’attribution des 10 000 dollars.

En premier lieu, le versement est différé d’au moins 12 mois et pour cause : toute application, une fois certifiée, doit générer au moins 1000 dollars de revenus annuels avant déduction des éventuelles taxes.

Un minimum de 100 téléchargements sur cette même période est par ailleurs requis.

RIM rembourse alors la différence avec le plafond des 10 000 dollars. A titre d’exemple, le développeur d’une application génératrice de 3000 dollars dans sa première année se verra octroyer 7000 dollars.

Ne sont éligibles que les applications qui rapportent moins de 10 000 dollars. Enfin, si un même développeur soumet plusieurs applications, seule la première à atteindre le palier des 1000 dollars de gains est prise en compte.

En aparté, RIM indique que l’enveloppe globale allouée est limitée à 10 millions de dollars. Au-delà, le programme prendra fin.

RIM Built for BlackBerry


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur