Bull découvre une dette de 100 millions d’euros

Mobilité

Bull dément que la dette de 100 millions d’euros qui vient d’être mise à jour dans sa comptabilité ait pu être oubliée intentionnellement dans le but de gonfler sa trésorerie. En attendant, cela n’arrange pas le groupe déjà très fortement endetté.

Bull vient de reconnaître qu’une erreur s’était glissée dans sa trésorerie et que cela a gonflé non intentionnellement sa comptabilité de près de 100 millions d’euros. L’affaire mise à jour par le Wall Street Journal du 29 décembre aurait, selon le quotidien, incité le groupe à accélérer le processus de vente de sa filiale de cartes à puce, CP8 plutôt que d’en ouvrir le capital (voir édition du 27 décembre 2000).

Pour autant, l’entreprise déclare dans un communiqué que cette découverte “ne modifie pas substantiellement la situation de l’entreprise”. Reste que la conséquence directe de cette fâcheuse découverte est d’augmenter encore plus lourdement l’endettement de la société qui se monte à 387 millions d’euros. La vente de l’activité de cartes à puce CP8, malgré un avis négatif des élus de Bull SA, pourrait rapporter selon le groupe jusqu’à 300 millions d’euros.

Pour en savoir plus : Bull


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur