Bull hébergerait les applications d’Oracle

Cloud

Oracle évoque la possibilité de prendre Bull comme hébergeur de ses solutions en mode ASP. La commercialisation des applications Oracle sous ASP ne devrait toutefois pas commencer avant début 2001.

Oracle France est toujours en cours d’élaboration de son programme ASP. Ce dernier ne devrait d’ailleurs pas voir le jour avant début 2001. Toutefois, Oracle évoque entre temps la possibilité de choisir Bull pour héberger et proposer ses applications. L’éditeur californien ne parle pas en revanche d’exclusivité et d’autres hébergeurs pourraient dès lors proposer les solutions d’Oracle.

L’annonce illustre clairement la décision d’Oracle de ne pas héberger ses applications lui-même comme il avait l’intention de le faire il y a encore quelques mois (voir édition du 3 août 2000). Oracle France opte finalement, à la différence des marchés américain et anglais, pour une solution déportée. “De toute façon, estime Carole Muller, responsable marketing d’e-Business Suite, “une société française qui utilise nos applications pourra toujours héberger ses logiciels dans notre centre d’hébergement en Angleterre.”

Si, à terme, toutes les applications d’Oracle seront proposées en mode ASP, Oracle Finance et Oracle Procurement devraient ouvrir le bal. Aucune tarification n’est pour l’instant avancée. Oracle évalue toutefois un retour sur investissement d’ici un à deux ans.

Carole Muller reconnaît que les marchés anglais et français sont aujourd’hui des marchés naissants, mais l’ASP devrait toutefois démarrer rapidement. L’éditeur estime que ses revenus issus des applications en mode ASP devraient prendre une part significative dans le total des revenus tirés des applications.

Pour en savoir plus : Oracle


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur