Bulletins de sécurité : Microsoft publie 9 correctifs

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Microsoft dévoile neuf nouvelles mises à jour de sécurité corrigeant 19 vulnérabilités pour les systèmes Windows, donc beaucoup peuvent permettre l’exécution de code malveillant à distance.

Pour son patch de sécurité mensuel, Microsoft publie pour le mois d’août neuf séries de correctifs visant à corriger 19 vulnérabilités. Cinq de ces bulletins de sécurité sont qualifiés de “critiques” et quatre sont “importants”.

Huit de ces patchs concernent le système Windows et le dernier prend pour cible les composants Web d’Office, corrigeant une faille ActiveX. Un bulletin corrige encore une fois des failles repérées dans l’ATL (Active Template Library) affectant toutes les OS Windows, sauf Windows 7, concernant notamment le contrôle ActiveX Video. Fin juillet, Microsoft avait déjà édité un premier patch pour colmater ce type de brèche dans Visual Studio et Internet Explorer.

Concernant les mises à jour critique affectant Windows, Microsoft signale l’arrivée d’un correctif banissant deux vulnérabilités affectant la connexion bureau à distance Microsoft, permettant l’exécution de codes malveillants à distance. Un patch corrige également deux failles dans WINS (Windows Internet Name Service), permettant là aussi l’exécution de codes à distance.

Une vulnérabilité doit par ailleurs être éradiquée de Windows Media. Elle peut offrir l’exécution de code à distance si l’utilisateur choisit d’ouvrir un faux fichier AVI infecté.

Concernant les bulletins qualifiés d'”importants” par Microsoft, un patch est affecté à la correction d’une faille dans le service Station de travail de Windows, pouvant permettre une élévation de privilèges qui amènerait à la prise en mains intégral du système Windows contaminé. Une vulnérabilité peut aussi être banni dans le serveur de mise en file d’attente (MSMQ) qui peut également conduire à une élévation des privilèges.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur