Bureau sous Linux : Novell passe à la vitesse supérieure

Cloud

Novell vise les utilisateurs expérimentés comme les cadres dirigeants et les
ingénieurs, mais pas encore le grand public.

Novell a demandé aux entreprises de dévoiler leurs projets pilotes de système d’exploitation Linux en vue d’une exploitation sous une interface de type bureau destiné aux cadres dirigeants et ingénieurs. La société estime que la plate-forme est suffisamment avancée dans son développement pour répondre aux exigences de ces utilisateurs expérimentés.

“Il existe un niveau de base qu’on appelle ?good enough? (assez bien). Il est indispensable d’obtenir ce niveau pour pouvoir être évalué. Je pense que nous n’avions pas atteint ce niveau avec Linux jusqu’à ce jour. Mais je suis convaincu que y sommes parvenus aujourd’hui“, a confié le directeur technologique de Novell Jeffrey Jaffe dans une entrevue accordée à Vnunet.com lors du salon LinuxWorld de San Francisco.

Les déploiements commerciaux des versions Linux de bureau étaient jusqu’ici essentiellement limités aux caisses enregistreuses ou aux postes de travail utilisés dans les entreprises pour une seule tâche précise. Dans ces cas, le logiciel a remplacé les systèmes d’exploitation brevetés comme Windows 98 et ME ou IBM OS2.

Novell définit les utilisateurs expérimentés comme des professionnels qui limitent l’usage de leur ordinateur à l’utilisation de traitement de texte, de tableurs, de présentations, ainsi qu’à leur boîte de messagerie et à la navigation Web.

Si nous parvenons à mettre au point un système capable de répondre à cette série d’exigences, cela pourrait être particulièrement intéressant pour les utilisateurs en entreprise.“, a indiqué Jeffrey Jaffe.

Novell a lancé son système d’exploitation SuSE Linux Enterprise Desktop 10 en juillet. Ce logiciel offre une technologie de recherche de bureau intégrée, un graphisme et une conception améliorés, ainsi qu’une intégration avec Microsoft Active Directory. Les utilisateurs de Microsoft Office pourront ainsi continuer à utiliser les macros de la suite de productivité OpenOffice 2.0.

Novell a prévu de faire coïncider les projets pilotes avec les entreprises chargées d’évaluer le prochain système d’exploitation de Microsoft, Windows Vista. “[Les directeurs IT des entreprises] ont pour la première fois l’opportunité d’étudier une alternative open source qui leur apporte un choix, une ouverture et des coûts logiciels réduits.“, a ajouté Jeffrey Jaffe.

La société envisage de lancer quinze projets pilotes en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Mais Jaffe dément tout projet concernant l’adoption massive d’un système Linux de bureau. “Nos ambitions pour les six prochains mois demeurent tout à fait modestes, se défend-il. L’infrastructure de bureau de Microsoft possède des bases bien mieux établies.

La société n’envisage pas de toucher le grand public car les exigences multimédia de l’utilisateur lambda dépassent de loin ce que peut offrir Linux aujourd’hui, a ajouté Jeffrey Jaffe.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 17 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur