Le business mobile Voyages-SNCF.com s’envole…Merci iOS

ManagementMarketingMobilitéNominationsOS mobiles
Yves Tirode - Voyages-SNCF.com

En 2013, les ventes de billets de train par terminaux mobiles (smartphones, tablettes) se situent à 300 millions d’euros (X10 en deux ans). iOS demeure le principal moteur pour générer des transactions.

Voyages-SNCF.com reste le principal site marchand en France, en termes de volumes de ventes (mais pas en termes d’audience à en croire la FEVAD à la faveur d’Amazon). Les activités du site de vente de billets de train se développent aussi à travers l’Europe (sous la marque principale) et dans le reste du monde comme l’Amérique et l’Asie (sous la marque Raileurope) afin d’attirer les touristes étrangers vers la destination  France.

Parlons chiffres : En 2013, la filiale VSC Technologies du groupe SNCF, qui exploite le portail marchand, a généré un volume d’affaires global de 4 milliards d’euros (vente de billets trains et agence de voyages), contre 2,8 milliards d’euros en 2010. “Nous sommes profitables. Le niveau de profitabilité est bon et il nous permet d’investir”, se contente de préciser Yves Tyrode sur le front financier.

Globalement, c’est une masse de 75 millions de voyages en train qui ont été écoulées sur l’année 2013, dont 10 millions vendues à des touristes étrangers (on parle de transactions).

Les données fournies sur la dimension mobilité sont vertigineux : les ventes mobiles ont été multipliées par 10 depuis 2010 et par 2 depuis 2012. Le volume d’affaires global sur mobile se situe à 300 millions d’euros sur l’année 2013 (smartphones et tablettes).

“1 billet est vendu toutes les 3 secondes sur le mobile (smartphone uniquement)”, indique Yves Tyrode. En tout, c’est un volume de 7 millions de billets qui a été écoulé par ce canal en 2013 (contre 4 millions en 2012).  En France, le mobile représente désormais 15% des ventes de billets.

Yves Tyrode apporte des précisions intéressantes sur le m-commerce : 65% du volume d’affaires sur mobile se fait par des terminaux iOS contre 30% via les terminaux Android. Malgré la part de marché prédominante d’Android sur les OS mobiles, iOS remporte la palme quand il s’agit de transactions effectuées sur des terminaux mobiles (iPhone) ou nomades (iPad). CQFD.

Quant à l’influence de Windows Mobile, elle reste marginale (1% des transactions). Tandis que le site mobile Voyages-SNCF (en .mobi) permet de générer 5% des transactions.

Priorités 2014 pour Voyages-SNCF.com : entre global et local

Quant à la partie agence de voyages, l’accord avec Expedia subsiste mais la stratégie a changée depuis trois ans. Désormais, Voyages-SNCF.com ne cherche plus à suivre les Français qui partent à l’étranger et se contente du focus “destination France” (suivre les Français dans leurs déplacements au niveau national avec la vente de chambres d’hôtel essentiellement). Moins d’ambition mais plus de réalisme.

Quelles sont les perspectives sur 2014 ? Développer la visibilité des offres Voyages-SNCF en Europe et Raileurope dans le reste du monde, travailler sur les moyens de paiement (“spécifiques à chaque pays”), poursuivre les déclinaisons des applications mobiles par pays et par systèmes d’exploitation (“toutes nos applications déclinées en Europe d’ici la fin de l’année”, “lancement de 25 sites mobiles en Asie il y a quelques jours…), poursuivre l’innovation digitale client dans la mobilité et le “Multi-Net avec 3 mondes hyper-structurés (Apple, Microsoft, et Android) et le reste”, pousser l’expérience client (avec la mise sur orbite des Instants V du nom de la nouvelle offre “Evènement + Train”), explorer le big data à partir de données anonymisées (“que l’on exploite pour améliorer le taux de clics en termes de paiement par exemple”)…

Entre chantiers technologiques, déclinaisons des applications et sites (en fonction des OS et des navigateurs) et prises en compte des usages des internautes…il vaut mieux garder la tête froide. Mais Voyages-SNCF.com dispose d’une marge de manoeuvre non négligeable car la concurrence sur son segment de marché (vente de billets de train) n’est guère dynamique. C’est plutôt la bataille “compagnies de chemin de fer vs compagnies aériennes” qui est intéressante.

Quiz : Connaissez-vous les grands groupes français du web ?

Credit photo : PARIS LA DEFENSE, FRANCE. FEBRUARY 9, 2011. Yves Tirode, voyages-sncf.com’s Managing Director. Shot in their office at THE CNIT. (Photo: Antoine Doyen)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur