Bye bye Nest : Tony Fadell quitte Google

Gestion des talentsManagementRéseaux
tony-fadell-depart-nest-labs-google
4 9

Tony Fadell, le co-fondateur de Nest (start-up IoT acquise par Google début 2014), passe le relais à un nouveau CEO.

Deux ans et demi après l’intégration de Nest Labs dans la sphère Google, Tony Fadell, un des co-fondateurs de la société dédiée aux produits connectés pour le foyer numérique, a décidé de partir.

Il l’a annoncé vendredi dans une contribution blog : « J’ai décidé que le moment était venu de quitter le nid [nest en anglais, ndlr] », considère-t-il. Tony Fadell avait co-fondé Nest Labs en octobre 2011 avec Matthew Rogers. Très rapidement, la start-up dédiée à l’IoT est repérée par Google qui débourse 3,2 milliards de dollars pour son acquisition.

Après l’effervescence de la première vague des objets connectés pour la maison (comme les thermostats ou les détecteurs de fumée), place à la gestion plus rugueuse du business et des perspectives moins florissantes que prévu. Entretemps, Nest est devenu une filiale d’Alphabet Inc., la société mère de Google.

Tony Fadell ne donne pas de raison particulière à propos de son départ. Tout juste précise-t-il que la transition avait démarré fin 2015 et qu’il demeurera un conseiller auprès de Larry Page, CEO d’Alphabet. En févier, Business Insider avait mené une enquête sur la vie chez Nest qui reflétait un certain malaise en termes de management, de gestion d’effectif et produits défectueux.

On parle de transition ? Justement, dans cette même contribution blog, Tony Fadell annonce l’arrivée d’un nouveau CEO Marwan Fawaz, qui a plutôt un profil de manager issu du monde des télécoms et des câblo-opérateurs.

Il est également passé par Motorola Mobility à l’ère Google en qualité de CEO de la « Home » (fabrication des set-top-box et des modems pour câblo-opérateurs) dans la période juin 2013-mai 2013. C’est lui qui a assuré la cession de cette activité jugée non stratégique par Google à Arris.

(Crédit photo : copie écran vidéo Bloomberg, novembre 2015)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur