Ca sent le poisson pas frais pour le “roi du spam”

Marketing

Sanford Wallace, qui se présente comme le “roi du spam”, s’est rendu au FBI. Il est poursuivi pour avoir envoyé 27 millions de pourriels aux utilisateurs de Facebook.

Le procureur de San José en Californie a annoncé le 4 août dernier que Sanford Wallace, l’autoproclamé “roi du spam s’était rendu au FBI rapporte Reuters.

Il devra répondre de 11 accusations de fraudes, dommages intentionnels à des ordinateurs protégés et violation criminelle des termes de ses anciennes condamnations.

Il était en particulier interdit d’utiliser ou de se mêler de près de de loin à des réseaux sociaux.

Au lieu de ça, il a organisé une campagne de phishing massive, pris le contrôle de 500 000 comptes Facebook et les a utilisés pour poster 27 millions de spams sur les murs de leurs amis.

Le réseau social avait d’ailleurs déjà gagné un procès au civil contre le “serial spammeur”. Sanford Wallace devait en 2009 payer 711 millions de dollars au réseau social. Une condamnation qu’il a évitée en déclarant faillite.

Le roi du spam, actif depuis 1990, a plaidé non-coupable et payé une caution de 100 000 dollars jeudi dernier pour sortir libre du tribunal.

Il risque des dizaines d’années de prison et 2 millions de dollars d’amende explique le journal en ligne ITWorld.com, mais sa longue carrière d’arnaqueur ne l’a encore jamais vu atterrir derrière les barreaux. Cette fois-ci sera-t-elle la première ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur