Ça y est, le DVD a enfin décollé !

Régulations

Avec près d’un million et demi de lecteurs vendus aux Etats-Unis en 1998, le disque vidéo numérique dépasse les espérances des fabricants et entraîne dans son sillage la famille DVD toute entière.

Après bien des atermoiements, la famille de disques laser DVD (Digital Versatile Disk) décolle enfin, poussée par la version vidéo du support. Aux Etats-Unis, les ventes de DVD Vidéo ont dépassé toutes les espérances à Noël et les fabricants ont présenté une foule de nouveaux appareils au salon Consumer Electronics Show de Las Vegas. Selon l’association de consommateurs CEMA (Consumer Electronics Manufacturers Association), depuis le lancement du DVD en mars 1997 plus de 1,43 million de lecteurs de salon ont été vendus sur le seul territoire américain. Un chiffre à comparer aux 200000 magnétoscopes vendus dans le monde les deux premières années de la commercialisation de cet appareil dans les années 70. “Les consommateurs ont finalement décidé d’adopter le DVD”, affirme Isa Darrell qui préside le CEMA. Les lecteurs de DVD Vidéo qui coûtent de 350 dollars à 1000 dollars aux Etats-Unis permettent de jouer des films avec la qualité de la vidéo numérique plein écran et un son de qualité surround. Cela donne “des sensations proches du cinéma dans son salon” affirme un des distributeurs présents sur le salon. Les films sur DVD coûtent entre 15 et 30 dollars pièce. Aux Etats-Unis, plus de 3000 titres sont déjà disponibles.

Devant le succès de la version vidéo du DVD aux Etats-Unis, la plupart des grands constructeurs de PC proposent des configurations équipées de lecteurs de DVD-Rom. Capables de jouer des films avec une carte de décompression, ils offrent une capacité 7 fois supérieure à celle des CD-Rom avec des temps d’accès comparables aux lecteurs de CD de milieu de gamme. En prenant en compte les lecteurs informatiques, le CEMA pense que le nombre de lecteurs atteindra facilement les trois millions d’ici la fin de l’année. Le succès du DVD vidéo ne motive pas que les constructeurs informatiques. Sur le salon de Las Vegas, Sony et Panasonic ont présenté des lecteurs DVD dédiés à la musique en insistant sur la qualité exceptionnelle atteinte grâce à la capacité de stockage du support.

En Europe, le succès du DVD Vidéo est plus limité. En France, il ne s’est vendu que 50000 lecteurs de salon dernière. Le principal frein vient du manque de titres : seulement 200 films sont aujourd’hui disponibles. Les producteurs se montrent toutefois confiants vue la tendance amorcée aux Etats-Unis et promettent un catalogue de plus de 500 titres d’ici la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur