Câble sous-marin télécoms : Orange concerné par les écoutes de la NSA

Régulations
alcatel-lucent-submarine

L’agence de renseignement américaine NSA a piraté le câble télécoms sous-marin SEA-ME-WE-4, qui transite entre plusieurs plaques régionales (Europe, Moyen-Orient, Asie). Un point de connexion est géré par Orange depuis Marseille.

Le cyber-espionnage via les câbles sous-marins intercontinentaux se confirme. La NSA serait parvenue à infiltrer le réseau de fibre optique SEA-ME-WE-4, qui relie l’Asie et l’Océanie à l’Europe en passant par le Moyen-Orient. Un premier point de connexion de ce réseau, géré par Orange, est localisé à Marseille. Ce vaste réseau de communication électronique transitent par des pays sensibles comme le Mali, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Arabie Saoudite et le Pakistan.

Le magazine allemand Spiegel et le site média français Médiapart ont relayé de nouveaux éléments de ce pan de cyber-espionnage “à l’américaine” fournis par Edward Snowden, à l’origine de la révélation du scandale Prism et des écoutes à grande échelle réalisées par  l’agence de sécurité nationale américaine.

En février 2013, une unité spéciale hacking de la NSA (Office of Tailored Access Operations) serait donc parvenue à pirater le réseau câblé télécoms sous-marin SEA-ME-WE-4 en introduisant un virus.  Ce qui lui aurait permis d’avoir accès “au site de gestion du consortium et d’avoir collecté les informations du réseau de niveau 2 qui montre la cartographie d’une partie significative du réseau”, selon France Info. Rester à savoir quelles natures de (méta-)données et quel volume d’éléments la NSA a pu aspirer à travers cette opération.

Selon Wikipedia, le SEA-ME-WE-4 est un câble réseau sous-marin qui parcourt entre 18 000 et 20 000 kilomètres. Il a été réalisé entre mars 2004 et décembre 2005 par un consortium de 16 firmes télécoms. Alcatel-Lucent Submarine Networks, une filiale de l’équipementier réseaux télécoms français, et Fujitsu (Japon) ont été mis à contribution pour le déploiement. Coût du chantier officiel : environ 500 million de dollars.

seamewe4.com
Réseau Sea-Me-We4 (site officiel)

Quiz : Que savez-vous de l’argent virtuel ?

Credit photo illustration : Alcatel-Lucent Submarine Networks


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur