Cable & Wireless veut conquérir l’Europe

Régulations
Information - news

L’opérateur télécom britannique va investir 1 milliard de dollars dans les cinq prochaines années pour construire un réseau Internet européen à haut débit.

Déjà très présent en Asie et aux Etats-Unis, l’opérateur britannique Cable & Wireless annonce un plan de développement très important en Europe. Il compte investir un milliard de dollards (6 milliards de francs) dans la construction d’un gigantesque réseau européen à haut débit qui reliera une quarantaine de villes dans treize pays. Au coeur de l’infrastructure, un réseau IP à base de fibres optiques reliera 18 villes et un réseau ATM en connecta 10 de plus. En France, il offrira des points d’entrée à Lille, Lyon, Marseille, Paris, et Strasbourg. Etalé sur cinq ans, l’investissement créera un millier d’emplois dont 200 en France.

Les premières offres seront commercialisées à la fin de l’année à Frankfort et Düsseldorf. La couverture de l’Europe du Nord sera achevée à la fin 1999 et l’Europe du Sud sera connectée en décembre 2000. Le réseau sera alors connecté au backbone mondial que l’opérateur britannique à racheté à MCI plus tôt cette année afin de concurrencer les opérateurs internationaux.

Pour James Bennett, analyste au CIT Research de Londres, “l’Europe était un gros point faible dans la stratégie du groupe. Avec leur projet, ils sont bien placés pour tirer partie de leurs liaisons transatlantiques et peuvent profiter de leur position en Grande-Bretagne pour relier l’Europe et les Etats-Unis”. L’Europe représente environ 30 % du marché mondial des télécoms. Pour Stephen Pettit, directeur de la division global business, C&W espère doubler sa croissance tous les ans dans les 5 ans à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur