Câbles transcontinentaux sectionnés : France Télécom avance dans les réparations

Mobilité

Dès dimanche, les trois câbles sectionnés en mer Méditerranée le 19 décembre dernier, devraient être remis en état.

Contacté par la rédaction de Vnunet.fr, le service de presse de France Télécom apporte quelques précisions concernant les réparations en cours sur les trois câbles sous-marins sectionnés en mer Méditerranée le 19 décembre dernier. Les trois coupures ne sont pas intervenues exactement au même endroit mais à une bonne centaine de kilomètres les unes des autres en l’espace d’une demie heure.

“Une enquête va être ouverte pour connaître les causes de ces incidents. Pour le moment nous concentrons nos efforts sur les réparations”, explique un représentant de France Télécom. Plusieurs pistes seront explorées pour déterminer les raisons possibles pour ces coupures : l’ancre d’un bateau, une activité sismique, la chute d’un rocher, un mouvement de terrain, etc. “Ce genre d’avarie et le fait qu’il y ait trois câbles coupés dans une même zone est une chose extrêmement rare”, assure l’opérateur.

Côté trafic Internet et téléphone passant par ces liaisons transcontinentales, les clients de France Télécom ont été très peu impactés. L’opérateur a, en effet, mis en place des dispositifs de reroutage dès l’annonce de ces avaries. D’ailleurs, le premier câble, baptisé Flag fonctionnait de nouveau le 30 décembre dernier. Il relie les Etats-Unis à l’Europe et poursuit sa route jusqu’au Japon en longeant la côte Atlantique française, en passant ensuite par la Méditerranée jusqu’au canal de Suez puis en faisant étape en Inde, Malaisie, Thaïlande, Chine et Corée du Sud.

Un équipement électronique endommagé sur Sea Me We4

Sectionné à une profondeur de 1500 mètres sous le niveau de la mer, Sea Me We3 devrait être remis en état dimanche 4 janvier. Il suit la même route que Flag entre l’Europe et l’Asie avec une extension vers l’Australie, il a été endommagé au large de Palerme en Italie le même jour.

Le troisième câble sous-marin, Sea Me We4 sera fonctionnel le 4 janvier également avec un peu de retard par rapport à la date annoncée mercredi dernier. France Télécom avance plusieurs raisons à cela. D’abord, il a subi une deuxième coupure le 26 décembre à 1400 km de la première (réparée dès le 25 décembre), à 400 km au large d’Alexandrie en Egypte et à 2000 mètres de fond. S’ajoute à cela le fait qu’un équipement électronique assurant la qualité du signal, a été endommagé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur